Comment signaler un décès à l’Assurance Retraite ?

Lors du décès de votre conjoint retraité, vous devez réalisé plusieurs démarches administratives pour signaler le décès aux organismes publics, dont l’Assurance retraite. Pour vous faciliter la tâche, vous trouverez ci-dessous toute la démarche à réaliser. Si vous en avez la possibilité, en cette période de deuil, demandez de l’aide à vos enfants ou petits-enfants.

Informer du décès d’un retraité

Prévenir la CARSAT

Lors du décès d’un retraité, son conjoint et ses ex-conjoints peuvent bénéficier, en respectant certaines conditions, d’une pension de réversion. Il est donc important de signaler au plus vite à l’Assurance Retraite le décès d’un retraité.

Vous devez impérativement, dans les plus brefs délais, contacter la caisse régionale CARSAT dont dépendait la personne décédée. Les informations suivantes devront être fournies :

  • numéro de sécurité social du défunt ;
  • son nom / prénom ;
  • acte de décès.

Versement de la retraite suite à un décès

Suite à la réception et au traitement de ce courrier, le versement de la retraite dont bénéficiait votre conjoint sera stoppée.

Dans le courrier, vous pouvez aussi préciser vos coordonnées, si elles diffèrent de celles de la personne décédée. Vous continuerez alors à recevoir les correspondances de l’Assurance Retraite.

A savoir : la retraite du mois de décès du retraité sera payée en totalité par l’Assurance Retraite.

Si vous tardez à déclarer le décès d’un proche à l’Assurance Retraite, vous serez dans l’obligation de rendre les mensualités versées après le décès. Il est donc primordial de déclarer le décès le plus rapidement possible.

Bénéficier d’une pension de réversion

Demander une réversion

Il est primordial de savoir que le versement d’une pension de réversion n’est jamais automatique. Même après avoir envoyé un courrier informant du décès de votre partenaire, vous ne recevrez pas de pension de réversion.

En effet, vous devrez faire une demande à part. Pour cela, il vous faudra constituer un dossier de demande de pension de réversion.

Pour obtenir une réversion, il faut respecter plusieurs conditions. Nous vous conseillons de les vérifier avant d’envoyer votre dossier.

Début de versement de la pension de réversion avec l’Assurance Retraite

Nos spécialistes conseillent fortement de demander la pension de réversion le plus rapidement possible après le décès de son conjoint. En effet, plus vous la demanderez tôt, plus votre dossier sera traité rapidement et donc, vous bénéficierez au plus vite du 1er versement de la pension.

Comme déjà expliqué sur notre site Internet, lorsque la demande de réversion est réalisée dans les 12 mois suivant le décès, la date de début est automatiquement fixée au premier jour du mois suivant le décès. (Nous vous conseillons tout de même de noter cette date sur votre demande de réversion.)

Si le dossier de demande est envoyé passé ce délai d’1 année, le 1er versement de la pension de réversion s’effectuera le mois suivant le traitement du dossier. Dans ce cas, vous pouvez perdre beaucoup d’argent, ce qui serait fort dommage, surtout en ces temps actuels !

Cas particulier : vous vivez à l’étranger

En cas de décès d’un ressortissant français vivant à l’étranger, vous devez informer la caisse locale de sécurité sociale du pays concernant le décès de votre conjoint. Celle-ci se chargera ensuite des correspondances avec l’Assurance Retraite.

Si vous vivez dans un pays n’ayant pas signé d’accord de sécurité sociale avec la France, vous devrez contacter la Caisse Régionale versant la retraite de votre époux(se) décédé. Pour retrouver facilement ses coordonnées, nous vous conseillons de consulter notre annuaire des caisses de retraite.

Liste des pays ayant signé un accord de sécurité sociale avec la France et l’Assurance Retraite : https://www.cleiss.fr/docs/textes/index.html

2 Replies to “Comment signaler un décès à l’Assurance Retraite ?”
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.