Retraite : ce qu’il faut savoir pour valider vos derniers trimestres

Accueil » Retraite » Départ à la retraite » Retraite : ce qu’il faut savoir pour valider vos derniers trimestres

Pour pouvoir prendre votre retraite, il faut d’abord passer par la validation de vos derniers trimestres acquis au cours des derniers mois d’exercice de vos fonctions. Or, certaines règles qui concernent notamment le moment de liquider vos droits doivent impérativement être respectées pour ne pas risquer de voir votre départ être compromis. Voici ce que vous devez savoir.  

liquider droits retraite

Comment cumule-t-on des trimestres retraite ?

Au cours de votre carrière professionnelle, vous cotisez chaque mois des droits retraite définis en fonction de vos revenus bruts. Tous les ans, vous pouvez cotiser jusqu’à 4 trimestres dès lors que vous percevez au moins 4 fois dans l’année 1 690 €. Si vous n’êtes pas salarié, vous pouvez aussi cumuler des droits, notamment lorsque vous êtes demandeur d’emploi, en congé maternité, quand vous percevez des indemnités journalières ou encore lorsque vous avez élevé des enfants.

Pendant l’exercice de vos fonctions, votre durée de travail importe peu, car c’est bien sur le montant de vos ressources brutes que s’effectue le paiement de vos cotisations. En effet, plus vos revenus sont conséquents, plus vous cumulez des droits et ce, que vous exerciez votre poste à mi-temps ou à temps complet.

Combien de trimestres retraite peut-on cumuler chaque année ?

Chaque année, quels que soient les revenus bruts que vous percevez, vous pouvez prétendre à 4 trimestres retraite au maximum. Suite à l’entrée en vigueur de la réforme des retraites, vous devrez en totaliser entre 167 et 172 après avoir atteint l’âge légal de départ en retraite pour pouvoir enfin liquider vos droits et prétendre à une pension complète.

valider trimestres retraite

Quelle est la règle pour valider ses derniers trimestres et prendre sa retraite ?

Encore faudra-t-il suivre respecter certaines règles pour pouvoir valider les trimestres acquis lors de la dernière année d’exercice de vos fonctions. En effet, au terme de votre carrière, vous devrez prendre en considération certaines obligations pour éviter de vous retrouver sans revenus pour une période pouvant durer jusqu’à 3 mois.

Attendre la fin de chaque trimestre pour faire valoir ses droits

Pour liquider vos droits et bénéficier de la prise en compte des derniers trimestres retraite que vous avez acquis, vous devez patienter jusqu’à la fin du trimestre durant lequel vous avez exercé votre métier. En effet, si vous réalisez les formalités nécessaires avant l’heure, vos derniers droits ne pourront être pris en compte dans le calcul de votre rente et vous risquez d’être considéré comme non éligible à une pension complète.

Pour éviter de telles déconvenues, montrez-vous patient et procédez à la liquidation de votre retraite uniquement après que le trimestre soit terminé.

Prendre en compte la réforme des retraites pour déterminer votre départ en retraite

L’entrée en vigueur de la réforme des retraites est loin de simplifier les choses pour les retraités concernés. En effet, ses effets sont intervenus en septembre, soit en plein milieu du troisième trimestre de l’année civile. Si cette décision entrave encore davantage la logique de validation des droits des travailleurs, elle doit toutefois être prise en considération pour éviter des déconvenues. Car si vous ne tenez pas compte du fait que les trimestres nécessitent d’être validés avant de liquider vos droits, vous risquez de passer plusieurs mois sans revenus.

SUJETS SIMILAIRES