Comment fonctionne une surcomplémentaire retraite ?

Pour s’assurer une pension plus conséquente, certaines personnes cotisent à une surcomplémentaire retraite au cours de leur vie professionnelle. De manière individuelle ou via un PER d’entreprise collectif, les affiliés de ce système avantageux s’assurent une rente supplémentaire, dont ils pourront bénéficier à l’issue de leur carrière. Voici le mode de fonctionnement de ce régime facultatif.

Qu’est-ce qu’une surcomplémentaire retraite ?

Lorsque vous menez une carrière professionnelle, que vous soyez salarié, chef d’entreprise ou encore indépendant, vous cotisez chaque mois à l’Assurance retraite qui vous assure une pension de retraite à l’issue de votre vie active. Pour que vos ressources soient plus conséquentes à l’heure où vous prendrez votre retraite, vous pouvez également choisir de cotiser à un régime supplémentaire, qui vous apportera d’autres revenus. Cette offre avantageuse pour l’avenir peut être souscrite par votre entreprise ou de manière individuelle, tout en restant facultative.

À qui s’adresse ce régime ?

Ouvert à tous les contribuables, cette option est prisée par les indépendants et les chefs d’entreprise, qui cotisent peu à l’Assurance retraite. Sous forme d’Assurance vie, de plan d’épargne retraite populaire (PERP) de plan d’épargne en action (PEA), du plan d’épargne retraite collectif (Perco) ou encore de plan d’épargne retraite entreprise (PERP), les salariés les plus précaires comme les artisans peuvent agir au plus tôt pour s’assurer une pension plus conséquente.  

Quels sont les avantages d’une surcomplémentaire retraite ?

L’adhésion à une telle offre, qu’elle soit faite de manière individuelle ou réalisée par votre entreprise vous assure de percevoir chaque mois un complément de revenus, qui s’ajoutera à votre pension de retraite. Des avantages fiscaux sont également prévus lorsque les affiliés cotisent, mais aussi lorsqu’ils liquident leur surcomplémentaire retraite.

Pour les entreprises qui proposent à leurs salariés ce mode d’épargne, des avantages fiscaux sont prévus. En prime, les effectifs qui bénéficient d’une retraite surcomplémentaires tendent à garder leur poste plus longtemps que ceux qui ne peuvent en profiter.

Comment cotiser à une retraite supplémentaire ?

En fonction de votre situation professionnelle, plusieurs solutions s’offrent à vous pour commencer à cotiser à une retraite supplémentaire.

Surcomplémentaire retraite individuelle

Si vous êtes salarié, indépendant, chef d’entreprise ou encore artisan et que vous souhaitez spontanément souscrire à une retraite supplémentaire, vous devez vous rapprocher des organismes suivants :

  • votre banque ;
  • votre assureur ;
  • une société de prévoyance.

Retraite supplémentaire d’entreprise

Si votre adhésion à une surcomplémentaire retraite est réalisée à l’initiative de votre employeur, vous n’avez aucune démarche particulière à réaliser. En effet, l’entreprise chez qui vous êtes salariée administre pour vous le compte bancaire sur lequel sont placées chaque année des cotisations qui vous assurent une rente viagère à l’heure de votre départ en retraite.

Comment calculer le montant de mon complément de retraite ?

L’affiliation à un régime de retraite surcomplémentaire vous donne droit, à une rente viagère mensuelle ou à la liquidation de votre capital, selon l’offre choisie. Pour calculer vos droits, et la durée des versements de cette rente complémentaire, les organismes bancaires ou de prévoyance prennent en compte plusieurs données :

  • le montant de votre épargne ;
  • votre âge au moment de la récupération de vos droits ;
  • votre espérance de vie, selon les rapports de mortalité l’INSEE.

À quel moment puis-je bénéficier de mon plan d’épargne retraite ?

Pour pouvoir prétendre au versement mensuel de votre retraite surcomplémentaire, vous devez être en fin de carrière professionnelle. Si, au cours de votre vie professionnelle, l’une des entreprises où vous avez travaillé a souscrit pour vous à ce type de contrat et que vous l’avez oublié, une nouvelle loi vous permet d’être informé et de toucher vos droits lorsque vous prenez votre retraite : la loi relative à la déshérence des contrats de retraite supplémentaires.

Comment liquider le contenu de ma surcomplémentaire retraite ?

Pour liquider votre contrat et bénéficier du capital accumulé durant votre vie professionnelle sous forme d’une rente viagère, vous devez vous rapprocher de l’organisme de prévoyance qui gère votre dossier. Que vous ayez cotisé de manière individuelle ou via votre entreprise à ce régime supplémentaire, vous pourrez recevoir votre dû et choisir vos options de rente auprès de votre assureur ou organisme bancaire.

Deborah

Deborah

Passionnée de littérature depuis toujours, je mets ma plume à disposition de mes lecteurs afin de leur permettre d’être informés de leurs droits et de faciliter leurs démarches. Mon goût pour la rédaction et ma curiosité me poussent à aborder de nombreux sujets qui j’espère apporteront des réponses aux questions que se pose le plus grand nombre.

Sommaire

LES DERNIERS ARTICLES