vérifier le montant de sa retraite

Retraite et réversion : attention à bien vérifier le montant de vos pensions

Sur l’année 2019, la Cour des comptes a recensé de nombreuses erreurs sur le montant des pensions. En effet, plus d’une pension sur sept attribuée ou révisée comporte une erreur, ce qui entraîne une incidence financière, favorable ou défavorable à l’usager.

Montant des erreurs sur la retraite

Ces erreurs, le plus souvent au détriment de l’usager qu’en leur faveur, sont fréquentes et provoquent un impact financier important. Celui-ci, calculé sur l’ensemble de la durée de versement (21 ans en moyenne), a augmenté et est passé de 700 millions d’euros en 2017, à plus de 815 millions sur l’année dernière.

Un total d’environ 10 000 dossiers ont été épluchés par la Cour des comptes pour arriver à ces chiffres.

Ces résultats ont été analysés sur l’ensemble de la branche vieillesse de la Sécurité Sociale qui comprend :

D’où proviennent ces erreurs ?

La prise en compte de la carrière est l’erreur la plus fréquente. Elle correspond à plus de 60% des cas.

La Cour des comptes insiste et rappelle que ces chiffres sont en nette augmentation chaque année, ce qui provoque de plus en plus d’erreurs dans les dossiers des usagers et dans la calcul de leurs pensions retraite.

Les erreurs sont pour la plupart les suivantes :

  • Les problèmes au niveau de la fiabilité des données de carrière déclarées par les employeurs et reportées aux comptes des assurés sont nombreux.
  • Le retard des employeurs pour donner ces informations lorsqu’ils sont relancés par la caisse.
  • L’absence de conventions d’échange de données avec la caisse de retraite.

Ces erreurs de calcul sont pour la plupart défavorables au bénéficiaire et ont une conséquence importante sur leur retraite.

Une simple erreur de 10 euros sur le montant mensuel d’une pension à un assuré peut avoir un impact sur toute la durée de retraite supérieur à 3 000 euros.

Si l’erreur est de 100 euros, un impact estimé à plus de 30 000 euros est présent, ce qui représente un chiffre très conséquent.

Quelles solutions pour réduire ces erreurs de calcul ?

0891150359

L’élément indispensable au bon calcul de votre retraite est votre RIS. Ce relevé individuel de situation est indispensable pour vous guider dans vos calculs et ainsi éviter toutes les erreurs possibles.

Ce RIS relève l’ensemble de votre carrière et prend en compte tous vos régimes d’affiliation. Grâce à ce relevé, vous pourrez avoir une vision globale et ainsi vérifier que toutes vos périodes d’activités sont reportées sur celui-ci.

Vous pourrez également y noter des erreurs ou des oublis sur le fil de votre carrière, comme par exemple un trimestre validé de votre part mais aucun point Agirc-Arrco reporté.

Reprenez le fil de votre carrière année après année, et pensez à vérifier les caisses de retraites auprès desquelles vous avez cotisé.

Vous pouvez obtenir ce relevé individuel de situation sur le site de l’assurance retraite.

La rectification de votre relevé de carrière

Après vérification de votre Relevé individuel de Situation, certaines informations sont erronées ou manquantes, ce qui vous oblige à demander une rectification de votre relevé de carrière.

Les démarches de contestation de votre relevé devront s’effectuer au moment de la liquidation de vos droits (entre 4 et 6 mois avant le départ).

Il vous convient d’envoyer une lettre de contestation à votre caisse de retraite avec l’ensemble des justificatifs de vos années où vos cotisations ne sont pas traduites en droit retraite, ainsi les documents nécessaires à la modification de votre dossier.

Votre caisse de retraite prendra en charge à ce moment votre demande et vous adressera un retour avant votre départ en retraite.

Un renforcement des contrôles devient indispensable

Ce manque de fiabilité des renseignement servant à calculer les droits à la retraite est trop fréquent et demande à être réduit au plus vite.

Les Sages de la Cour des comptes votent pour un contrôle approfondi des agences comptables et une automatisation de plusieurs étapes de calcul de la pension.

Ce renforcement ds dispositifs de contrôle passe par plusieurs points :

  • développement des contrôle automatisés
  • échanges de données informatisées
  • création d’application informatique d’aide aux agents

La modification et le suivi approfondi des contrôles de ces déclarations de retraite permettront aux usagers mais également aux agents en charge des dossiers de limiter les erreurs et ainsi permettre un calcul et une mise en place de cette pension retraite la plus juste possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.