Pourquoi le montant de ma pension de réversion a-t-il baissé ce mois-ci ?

Au décès d’un retraité, son conjoint peut prétendre au versement d’une part de sa pension de retraite. Cette pension de réversion est versée chaque mois, à condition qu’aucun changement de situation ne survienne. Si tel est le cas, son montant peut être revu à la baisse ou elle peut tout simplement être supprimée. Découvrez les modifications qui peuvent influer sur votre pension.

Qu’est-ce qu’une pension de réversion ?

Lorsqu’une personne décède, son conjoint ou ex-conjoint peut parfois prétendre au versement d’une fraction de sa retraite. C’est la pension de réversion. Cette rente mensuelle est prévue pour que les époux survivants puissent continuer à vivre décemment en cas de décès. Elle offre un complément de revenus non négligeable aux personnes qui ne bénéficient parfois que d’une maigre pension de retraite et qui peuvent rapidement sombrer dans la précarité une fois seules.

Comment est calculé le montant de cette pension ?

Pour calculer le montant auquel un époux survivant peut prétendre au décès de son conjoint, plusieurs facteurs sont à prendre en compte :

  • nombre d’années durant lesquelles le retraité a cotisé ;
  • montant de la rente perçue chaque mois par le retraité décédé ;
  • nombre d’enfants élevés par le bénéficiaire de la pension de réversion.

Attention, cette rente peut être réduite si un autre bénéficiaire existe. C’est le cas lorsque le défunt a été marié avec une autre personne au cours de sa vie.

Le montant de cette rente est-il fixe pour chaque mois ?

Une fois le montant de la pension de réversion calculé puis fixé par la Caisse de retraite du retraité décédé, la personne bénéficiaire recevra chaque mois sur son compte en banque cette rente complémentaire. Néanmoins, la somme perçue peut changer à tout moment, dès lors qu’un changement de situation survient. Aussi, les paiements peuvent être interrompus définitivement lorsqu’un pensionné ne remplit plus les critères d’éligibilité à cette pension.

Pour quelle raison le montant de ma pension de réversion peut-il baisser ?

Plusieurs facteurs peuvent impacter le montant de votre pension de réversion. En effet, celle-ci peut être revue à la hausse, à la baisse, voir être supprimée au fils des évènements qui surviennent dans votre vie de pensionné.

Vos ressources ont changé

Si vous percevez soudainement une pension de retraite supérieure à celle de l’an passé, votre réversion peut être impactée. En effet, celle-ci sera réévaluée au prorata des nouvelles ressources que vous déclarez. Si vos revenus dépassent le plafond fixé par la Caisse de retraite de votre conjoint décédé, vous risquez même de voir vos paiements cesser.

En revanche, si vous faites face à une perte de revenus, votre pension sera revue à la hausse. Calculée selon les moyens de ses bénéficiaires, la pension de réversion évolue avec ses adhérents.

L’un des bénéficiaires est décédé

Votre pension peut significativement augmenter si un autre bénéficiaire de la pension de votre époux décède. En effet, certaines caisses pratiquent le reversement automatique de la part d’un ex-conjoint à celui qui survit. Pensez néanmoins à vérifier la politique appliquée par l’organisme auquel vous êtes affilié, certains conservent en effet les sommes perçues par les pensionnés décédés.

Le versement de ma réversion peut-il être supprimé ?

Certaines caisses de retraite, comme l’Agirc-Arrco, suppriment les droits des bénéficiaires de la pension de réversion lorsqu’ils contractent un nouveau mariage. Lorsque vous vous engagez avec une nouvelle personne, la part de retraite de votre défunt conjoint cesse de vous être versée.

D’autres organismes continuent de vous indemniser, mais prennent compte des ressources de votre conjoint dès lors que vous vivez ensemble. Cela donne souvent lieu à une réduction, voire une suppression du montant de la réversion perçue.

Deborah

Deborah

Passionnée de littérature depuis toujours, je mets ma plume à disposition de mes lecteurs afin de leur permettre d’être informés de leurs droits et de faciliter leurs démarches. Mon goût pour la rédaction et ma curiosité me poussent à aborder de nombreux sujets qui j’espère apporteront des réponses aux questions que se pose le plus grand nombre.

Sommaire

LES DERNIERS ARTICLES