Pension de réversion : Un nouveau mode de calcul en cas de bigamie

Malgré l’illégalité de la polygamie en France, de nombreuses personnes omettent d’informer leur partenaire d’un mariage déjà existant. Plongés dans la bigamie malgré eux, ces époux survivants bénéficient désormais de droits. 

Comment est distribuée la pension de réversion en cas de conjoints multiples ?

Au cours de votre vie, vous avez peut-être été plusieurs fois mariés. Si tel est le cas, après votre décès, une partie du montant de votre retraite sera reversée à votre conjoint et à vos ex-conjoints, en fonction de la durée de votre vie commune. 

Si entre deux mariages, vous n’avez pas entamé de procédure de divorce ou que vous êtes toujours marié à l’étranger, vous êtes considéré par l’État comme bigame. Cette pratique illégale, mais courante nécessite une mise à jour en ce qui concerne la pension de réversion. 

En cas de bigamie, comment sont calculés vos droits à la pension de réversion ? 

Depuis le 25 mars 2022, un décret a été mis en place par le gouvernement pour permettre aux conjoints de personnes décédées de bénéficier de leur pension de réversion, et ce, même dans des cas avérés de bigamie, pourtant illégale en France. 

Si votre conjoint défunt était marié avec plusieurs personnes, il y a des risques pour que votre mariage soit putatif, donc sans aucune valeur juridique. Dans ce cas, la caisse nationale d’Assurance vieillesse peut décider de partager en deux la période de mariage commune pour verser cette pension de réversion aux deux personnes veuves. 

Néanmoins, pour bénéficier de ce type d’aménagement, le conjoint survivant devra attester de sa bonne foi auprès de l’organisme qui versera chaque mois une fraction de la pension de réversion du défunt. 

Deborah

Deborah

Passionnée de littérature depuis toujours, je mets ma plume à disposition de mes lecteurs afin de leur permettre d’être informés de leurs droits et de faciliter leurs démarches. Mon goût pour la rédaction et ma curiosité me poussent à aborder de nombreux sujets qui j’espère apporteront des réponses aux questions que se pose le plus grand nombre.

Sommaire

NOS DERNIERS ARTICLES

PARTAGER :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.