Réforme 100 % Santé : le reste à charge des Français diminue en dentaire et audiologie, mais augmente en optique

Réforme 100 % Santé : le reste à charge des Français diminue en dentaire et audiologie, mais augmente en optique

Déployée en 2021, la réforme du 100 % Santé permet aujourd’hui aux assurés de bénéficier d’une prise en charge intégrale pour les soins dentaires, optiques et audiologiques.

Une réforme 100 % Santé qui séduit

C’était la réforme phare du quinquennat du président Macron, à savoir le 100 % Santé. Avec près de 10 millions de Français qui ont pu bénéficier de soins dentaires, audiologiques et optiques, la réforme atteint ses objectifs selon le ministre de la Santé Olivier Véran.

Cette réforme constitue réellement une avancée en matière de protection sociale avec un accès facilité à des produits de santé du quotidien.

Concrètement, depuis le 1er janvier 2021, les assurés couverts par un contrat complémentaire n’ont plus de reste à charge s’ils choisissent des produits du panier 100 % santé. Ainsi, chacun peut opter pour des prestations à prix libres.

L’assuré est alors remboursé selon le niveau de garanties souscrites et dans la limite des plafonds réglementaires.

Pour ce qui est du reste à charge après intervention de la mutuelle, il varie également selon les garanties souscrites.

Le succès pour les secteurs dentaires et audiologies

D’après les résultats de l’UNOCAM (Union nationale des organismes d’assurance maladie complémentaire) qui portent sur les données du 1er semestre 2021, les secteurs de l’audiologie et du dentaire s’en sortent relativement bien.

Appareils auditifs

En effet, l’audiologie est aujourd’hui le poste qui concerne priorité les seniors. Il y avait alors un sous-équipement avant la réforme et seulement 31 % des aides auditives achetées relevaient de l’offre 100 % Santé.

Avec le dispositif, le reste à charge a été réduit à un panier de 282 € en moyenne, soit une baisse de 9 points de pourcentage de la dépense assumée par les assurés.

Ainsi, grâce à 100 % Santé, les remboursements des mutuelles progressent de près de 64 % tandis que la dépense globale augmente de 46 %.

Aujourd’hui, ce sont près de 72 % des dépenses en audiologie issues du panier 100 % santé qui sont assumées par les mutuelles.

Soins dentaires

En parallèle, le secteur dentaire voit aussi ses remboursements mieux supportés.

Pour tout ce qui des couronnes, bridges et dentiers, le reste à charge pour les patients est désormais de 12 points de pourcentage, soit 75 € par patient.

Si la dépense a augmenté de 108 €, la couverture de la CPAM et des mutuelles s’est améliorée de 26 à 156 €.

Désormais, 51 % des prothèses dentaires relèvent du panier 100 % santé et sont financées par 76 % des mutuelles.

Un reste à charge en hausse pour l’optique

En revanche, la réforme 100 % santé manque sa cible avec le secteur optique. En effet, le reste à charge pour une paire de lunettes de correction augmente de 40 € par assuré.

Cette augmentation est absorbée par les organismes complémentaires dont le remboursement progresse doucement de 11 € malgré une baisse du plafond de pris en charge des montures (elles passent de 150 à 100 €).

À noter que les mutuelles prenaient en charge 64 % des dépenses d’optique en 2019 contre 61 % à la fin 2021.

Il faut aussi remarquer que seuls 7 % des verres et uniquement 5 % des montures sont achetés dans le panier 100 % santé, des produits financés par 80 % des mutuelles.

Même si l’impact de la réforme 100 % santé s’avère déjà visible, elle va devoir s’intensifier et des travaux sont d’ores et déjà annoncés en 2022 pour consolider le succès de cette réforme.

Lucile B.

Lucile B.

Véritable experte dans les démarches administratives (retraite, allocations, aides financières, impôts...) depuis plus de 10 ans, je vous transmets avec plaisir toutes mes connaissances.

Sommaire

LES DERNIERS ARTICLES