La retraite universelle 2025 : les mesures de la réforme pour la pension de réversion

Accueil » Demande pension de réversion » La retraite universelle 2025 : les mesures de la réforme pour la pension de réversion

Pour simplifier l’accès à la pension de réversion, la réforme des retraites avait prévu de nouvelles mesures qui n’ont finalement pas été adoptée. En effet, la retraite universelle 2025 comportait bon nombre de dispositions visant à lutter contre les inégalités existantes lorsqu’on subit la perte d’un conjoint. Découvrez les changements étudiés dans le but de proposer un système universel aux seniors.  

Quels changements prévoyait la loi retraite universelle concernant la pension de réversion ?

La loi retraite universelle 2025, envisagée dans le cadre de la nouvelle réforme des retraites, prévoyait bon nombre d’améliorations visant à simplifier l’accès des seniors à la pension de réversion. À l’heure où les conjoints survivants ont tendance à se perdre au milieu des multiples organismes habilités à leur verser une rente au décès d’un époux, la réforme pour la pension de réversion avait pour principale mission de lutter contre les inégalités.

Un système de retraite équitable pour tous les seniors

La retraite universelle 2025 envisagée lors des négociations liées à la nouvelle réforme des retraites prévoyait la création d’un unique dispositif habilité à assurer la gestion de la pension de réversion. À l’heure où femmes et hommes ne sont pas égaux face au décès de leur conjoint, les nouvelles dispositions visent à rendre équitables les droits accordés aux seniors.

Davantage de droits pour les conjoints survivants

Si jusqu’alors, certains assurés ne pouvaient pas bénéficier d’une pension de réversion lorsqu’un travail n’ayant pas liquidé ses droits retraite venait à décéder, la retraite universelle 2025 prévoyait, elle, davantage de droits pour les conjoints survivants. En effet, une rente calculée en fonction des trimestres retraite acquis par le défunt était prévue pour accompagner financièrement les personnes veuves.

Comment la loi retraite universelle 2025 prévoyait d’indemniser les bénéficiaires de la pension de réversion ?

En France, chaque régime indemnise de manière différente ses bénéficiaires en fonction d’un taux qui leur est propre. En créant un seul et unique organisme pour assurer la gestion des pensions de réversion, la retraite universelle 2025 prévoyait un nouveau mode d’indemnisation.

Un nouveau mode de calcul propre à tous les conjoints survivants

Pour garantir un niveau de vie assez conséquent aux Français ayant subi la perte d’un conjoint, la mesure prévoyait de verser chaque mois une somme d’argent qui leur permettait de percevoir au moins 70 % des revenus perçus avant le décès de l’assuré. Ce droit, accordé à toutes les personnes éligibles à une pension de réversion, devait contribuer à lutter contre la précarité des seniors.

Des droits calculés sans condition de ressources ni de plafonds

De plus, la loi retraite universelle 2025 mettait fin aux conditions de ressources et aux plafonds qui font que bon nombre de seniors manquent actuellement de peu une indemnisation. En effet, le maintien du niveau de vie des assurés est garanti pour tous et les personnes âgées qui remplissent les conditions requises pour obtenir chaque mois une pension de réversion sont assurées d’être accompagnées dans la perte d’un être cher.

Quelles étaient les conditions pour percevoir une réversion selon la loi retraite universelle ?

Les conditions pour percevoir la pension de réversion réorganisée dans le cadre du projet de loi retraite universelle 2025 étaient plus souples. Seuls les critères suivants devaient être réunis pour pouvoir profiter chaque mois du versement d’une rente :

  • Être âgé de plus de 55 ans ;
  • Avoir été marié au moins deux ans avec un assuré décédé ou avoir eu un enfant pendant un mariage ayant duré moins de deux années ;
  • Ne pas s’être remarié après le décès d’un conjoint.

Quand est-ce que la retraite universelle 2025 entrera en vigueur ?

La nouvelle loi envisagée par le gouvernement dans le cadre de la réforme des retraites aurait pu révolutionner et simplifier le système de versement de la pension de réversion dès le début d’année 2025. Or, cette dernière, malgré ses atouts, n’a pas été entérinée. Les propositions faites au sujet de la retraite universelle n’ont finalement pas été prises en compte par la loi.

Vous êtes perdu dans les démarches de votre demande de pension de réversion ? Nos experts sont là pour vous aider !

SUJETS SIMILAIRES