Emploi des seniors : une prime évoquée pour inciter les seniors à rejoindre le marché du travail

Accueil » Actualités » Emploi des seniors : une prime évoquée pour inciter les seniors à rejoindre le marché du travail

Pour inciter les seniors qui sont au chômage à rejoindre le marché du travail, une prime a été récemment évoquée. En retrouvant le marché du travail, les personnes âgées pourraient bénéficier du versement en deux temps de leurs droits restants. Voici ce que propose le député Renaissance Marc Ferracci pour augmenter le taux d’emploi des seniors.

Comment l’État envisage-t-il d’augmenter le taux d’emploi des seniors ?

Pour inciter les seniors à retrouver le marché du travail et atteindre ses objectifs de plein emploi, le gouvernement déploie peu à peu de nouveaux dispositifs. Ce mardi 23 janvier, c’est une prime d’un tout nouveau genre qui a été évoquée par le député Renaissance Marc Ferracci. Cette dernière permettrait aux demandeurs d’emploi d’un certain âge d’être indemnisés lorsqu’ils retrouvent le chemin du travail.

Une prime versée par l’assurance chômage

Pour que les personnes âgées qui ne sont pas encore retraitées puissent être gagnants en retrouvant un emploi, le député prévoit une prime versée directement par l’assurance chômage lorsqu’un senior retrouve un poste. Ce coup de pouce financier devrait être proportionnel au montant de leurs droits restants à l’allocation chômage et être par conséquent plus élevé si le demandeur d’emploi concerné déniche rapidement un travail.

Les droits des seniors reversés en deux fois

Versée en deux temps, la prime évoquée par le député devrait être accessible dès la prise de poste du senior en recherche d’emploi, tandis que la seconde partie de la somme, elle, sera versée 6 mois plus tard. Ainsi, exercer une activité professionnelle malgré des droits au chômage devrait être encore plus avantageux et inciter toujours plus de préretraités à améliorer leur pouvoir d’achat via le travail.

Qui sont les seniors concernés par cette prime ?

La prime évoquée par le locataire de Bercy devrait concerner les plus de 55 ans qui sont chaque mois indemnisés par l’allocation chômage. Cette toute nouvelle prime de retour à l’emploi pourrait contribuer à réduire la durée d’indemnisation de ces seniors et à atteindre les objectifs de plein emploi fixés par le gouvernement.

Quels sont les objectifs de la prime pour l’emploi des seniors ?

Car si l’objectif premier de cette prime est d’aider les seniors à se réinsérer professionnellement et à améliorer leur pouvoir d’achat, c’est aussi dans l’optique de réduire le taux de chômage que cette dernière est déployée. En cumulant prime de retour à l’emploi, avantages pour les entreprises qui embauchent des seniors et opérations de lutte contre les discriminations, l’État compte bien atteindre ses objectifs qui sont les suivants.

Faire baisser le taux de chômage à 5 % d’ici 2027

À l’heure actuelle, le taux de chômage est de 7,4 % en France tandis que seuls 56,9 % des seniors de plus de 55 ans exercent encore une activité professionnelle. Ce pourcentage, inférieur aux moyennes délivrées par le reste des pays de l’UE, devrait être revu à la hausse grâce à la prime de retour à l’emploi qui permettra aux concernés de toucher leurs droits restants en retournant travailler.

Réduire la durée d’indemnisation des seniors

En insistant sur le fait que la prime de retour à l’emploi pour les seniors sera plus conséquente s’ils retrouvent rapidement un emploi, le gouvernement compte bien réduire la durée de leur indemnisation par l’assurance chômage. Pour inverser la tendance et passer de 27 mois actuellement à 18 mois comme pour les autres demandeurs d’emploi, le député Marc Ferracci plaide en faveur de cette prime qui pourrait bien améliorer le confort de vie de nos seniors avant leur départ en retraite.

Vous êtes perdu dans les démarches de votre demande de pension de réversion ? Nos experts sont là pour vous aider !

SUJETS SIMILAIRES