Minimum retraite 2024 : à quel montant pouvez-vous prétendre ?

Accueil » Aides » Minimum retraite 2024 : à quel montant pouvez-vous prétendre ?

Lorsqu’un salarié qui prend sa retraite ne détient pas le nombre de trimestres requis pour prétendre à une pension complète, des droits lui sont tout de même octroyés. Si vous n’avez pas assez cotisé pour des raisons diverses, découvrez le montant du minimum retraite auquel vous pouvez prétendre en 2024.

minimum retraite

Qu’est-ce que le minimum retraite ?

Le minimum retraite, appelé aussi « minimum contributif » en France, est une disposition qui garantit aux retraités un montant minimal de pension. Cette mesure est destinée aux personnes qui ont cotisé durant leur vie active, mais dont les pensions calculées sur la base de leurs revenus et de leurs années de cotisation seraient faibles.

En cas de trimestres manquants au moment de mettre un terme à sa carrière professionnelle, un salarié peut s’assurer un minimum de ressources financières grâce à ce dispositif solidaire pris en charge par les Caisses de retraite françaises.

Qui sont les retraités éligibles à ce droit ?

En France, pour bénéficier du minimum retraite, officiellement nommé minimum contributif, plusieurs conditions doivent être remplies :

  • Il faut avoir atteint l’âge légal de départ en retraite ;
  • Avoir validé un certain nombre de trimestres ;
  • Être éligible à une pension de retraite inférieure à certains plafonds ;
  • Et vivre la majeure partie de l’année en France.

Peut-on percevoir le minimum retraite avec des trimestres manquants ?

En France, percevoir le minimum retraite, ou minimum contributif, sans avoir le nombre complet de trimestres de cotisation est possible, mais avec certaines restrictions. Le minimum contributif est conçu pour garantir un niveau minimum de pension aux retraités ayant une carrière complète, mais il existe des aménagements pour les personnes n’ayant pas atteint le nombre requis de trimestres :

Le minimum retraite proportionnel

Si vous n’avez pas tous les trimestres requis pour une retraite à taux plein, vous pouvez quand même prétendre à une forme de minimum contributif, mais celui-ci sera ajusté proportionnellement au nombre de trimestres que vous avez accumulés. Cela signifie que le montant sera inférieur au minimum contributif plein.

Pour y être éligible, vous devez tout de même remplir certaines conditions, notamment avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite et avoir un montant total de pension (base et complémentaire) en dessous d’un certain seuil.

Le cas des carrières longues et départs anticipés

Pour les personnes ayant commencé à travailler très jeunes et ayant cotisé un nombre suffisant de trimestres pour une retraite anticipée, des règles spéciales peuvent s’appliquer. Pour des informations précises et personnalisées, il est conseillé de consulter un expert en retraite ou de contacter directement la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) ou tout autre organisme de retraite compétent.

retraite minimum

Quel est le montant du minimum retraite en 2024 ?

Le minimum contributif est une disposition qui augmente la pension globale de retraite à un seuil minimal. Ce seuil peut atteindre jusqu’à 1 309,75 euros bruts mensuels, en fonction du nombre de trimestres cotisés.

Pour les personnes ayant cotisé pendant 120 trimestres, le montant s’élève à 709,14 euros, tandis que ceux ayant cotisé au-delà de 120 trimestres peuvent prétendre à une pension de 847,57 euros. Si le nombre de trimestres cotisés est inférieur à 120, le montant du minimum contributif est réduit.

Quels autres dispositifs peuvent aider les seniors à compléter leurs revenus ?

En France, plusieurs dispositifs sont mis en place pour aider les seniors à compléter leurs revenus en plus du minimum contributif. Ces aides visent à garantir un niveau de vie décent pour les personnes âgées, surtout celles ayant des pensions de retraite faibles. Voici quelques-uns de ces dispositifs.

L’allocation de solidarité aux personnes âgées

L’ASPA est une allocation destinée aux retraités ayant de faibles revenus. Elle permet de compléter les ressources jusqu’à un certain plafond, assurant ainsi un minimum vieillesse.

L’allocation supplémentaire d’invalidité

Pour les personnes en situation d’invalidité et ne disposant pas de revenus suffisants, l’ASI permet de compléter leurs ressources.

Aide sociale aux personnes âgées

Les départements offrent diverses formes d’aides sociales pour les seniors, comme les aides à domicile, les aides pour l’hébergement en établissement, et les aides pour les soins.

Complémentaire santé solidaire

Pour les personnes âgées à faibles revenus, il existe une aide pour accéder à une couverture santé complémentaire. La CSS permet une prise en charge des frais médicaux et dépassements d’honoraires qui concernent la santé des seniors les plus modestes à moindre frais.  

SUJETS SIMILAIRES