Arrêt maladie et chômage : les conséquences sur la retraite

Au cours de votre carrière professionnelle, vous avez été à plusieurs reprises en arrêt maladie ? Votre départ à la retraite se profile à l’horizon, et vous vous demandez quelles seront les conséquences sur vos trimestres et le calcul de vos points retraite ? Est-ce que vos arrêts maladie auront des répercussions sur le montant de votre future pension ? Devriez-vous repousser votre départ à la retraite ? Nos réponses dans les lignes qui suivent.

Arrêt maladie : est-il pris en compte dans le calcul de la retraite ?

Calcul de la retraite

Le calcul de votre pension de retraite de base prend en compte votre salaire annuel moyen (SAM) et le nombre de trimestres que vous avez effectivement validé. Le SAM est calculé sur la base du salaire perçu au cours des vingt-cinq meilleures années de votre carrière professionnelle. Tandis que le taux plein est égal à 50 % du salaire annuel moyen.

Arrêts maladies et versement de l’indemnité journalière

En règle générale, les arrêts maladie de moins de 60 jours consécutifs n’ont aucun impact sur le calcul de votre pension de retraite. Ce, même si vous cessez de cotiser pour votre retraite pendant cette période. En revanche, les arrêts maladie prolongés qui vous donnent droit à une indemnité journalière peuvent avoir un impact négatif sur le montant de votre future retraite. Plus particulièrement, si ces derniers interviennent durant les années où vos revenus sont les plus élevés.

De fait, le montant des indemnités journalières versées par la Sécurité sociale durant l’arrêt maladie n’est pas pris en compte dans votre salaire annuel de base à partir duquel est calculée la pension de retraite. 

Surcotiser sa pension de retraite

Pour faire simple, lorsque vous êtes indemnisé au titre d’un arrêt maladie, vous ne cotisez pas pour votre retraite. Cela signifie qu’aucune somme ne figure sur votre relevé. Ainsi, le salaire annuel retenu sera inférieur. Néanmoins, si votre employeur a complété l’indemnisation, cette part de salaire est retenue. Il est à savoir que vous avez également la possibilité, avec l’accord de votre employeur, de surcotiser pour améliorer le montant de votre future pension.

Cas de l’Agirc-arrco

En ce qui concerne le régime complémentaire (Agirc-Arrco), un arrêt maladie longue durée n’affecte pas systématiquement le montant de votre retraite. De fait, sous certaines conditions, vous pouvez continuer à accumuler des points même si vous ne cotisez pas.

Arrêt maladie et retraite : les trimestres sont-ils validés ?

Retraite de base

Si vous êtes rattaché au régime de retraite de base, vos arrêts pour longue maladie seront comptabilisés dans l’évaluation de votre pension de retraite sur la base d’un trimestre pour chaque période de 60 jours. Ceci, dans la limite de 4 trimestres par année civile.

En revanche, un long arrêt d’activité pour cause de maladie est calculé comme un trimestre assimilé et non comme un trimestre cotisé. En ce sens, les périodes d’arrêt maladie de plus d’un an peuvent vous empêcher de bénéficier d’une retraite anticipée si vous avez commencé votre carrière avant 20 ans.

Retraite complémentaire

Du point de vue de la complémentaire Agirc-Arrco, vous pouvez continuer à accumuler des points pour vos trimestres sans contrepartie de cotisations en cas d’arrêt maladie de plus de 60 jours consécutifs vous donnant droit à une indemnisation au titre de l’assurance maladie. De même, vous continuez à accumuler des points, si votre employeur a maintenu votre rémunération pendant l’arrêt maladie.

Le nombre de points attribués est calculé sur la base des points validés de l’année précédant le versement de l’indemnité. Il est toutefois à noter que le nombre de points est plafonné.

En effet, vous ne pouvez pas acquérir plus de points que ceux que vous avez validés au cours de l’année précédente. De ce fait, un arrêt maladie de longue durée sera préjudiciable sur vos trimestres si vous avez bénéficié d’une augmentation récente.

Arrêt maladie et date de départ en retraite

Pour rappel, afin d’obtenir une retraite à taux plein, vous devez valider entre 160 à 172 trimestres en fonction de votre année de naissance. Comme les arrêts de travail pour maladie vous donnent la possibilité d’accumuler des droits, ils n’ont pas forcément d’incidence sur l’âge de départ en retraite. En effet, l’ensemble des trimestres assimilés pour maladie sont tous pris en compte.

Comment sont calculés mes droits à la retraite en période de chômage ?

Sous le régime général 

Lorsque vous cumulez vos droits auprès de l’Assurance retraite, vous continuez de percevoir des points lorsque vous êtes sans emploi. En effet, un trimestre vous est accordé dès lors que vous percevez l’allocation chômage durant 50 jours

Sous l’Agirc-Arrco 

Lorsque vous êtes affilié à la retraite complémentaire Agirc-Arrco, vous continuez de cumuler des points chaque jour de votre indemnisation par Pôle emploi. La complémentaire solidaire n’ôte aucun de vos droits lorsque vous rencontrez des difficultés à retrouver un travail

Puis-je cumuler des points retraite en étant au chômage partiel ?

Lorsque vous vous retrouvez au chômage partiel, vous continuez également à constituer votre pension de retraite. Quel que soit votre régime de retraite, une prise en charge de ces périodes chômées est prévue depuis 2020, afin que vous ne perdiez aucun droit. 

Quels documents dois-je présenter à l’Agirc-Arrco pour bénéficier de ces points ? 

Lors de votre départ en retraite, les documents qui attestent de vos périodes d’indemnisation par Pôle Emploi ou de votre chômage partiel peuvent vous être demandés par l’Agirc-Arrco. Conservez soigneusement ces documents pour être certain de bénéficier des trimestres et des points cumulés pendant la durée de votre inactivité professionnelle.  

Comment vérifier que ma période de chômage a bien été prise en compte dans le calcul de ma retraite ?

Pour suivre à tout moment le cumul de vos droits, vous pouvez vous connecter à votre espace personnel sur le site internet de l’organisme auquel vous êtes affilié afin de consulter votre relevé de carrière

Lucile B.

Lucile B.

Véritable experte dans les démarches administratives (retraite, allocations, aides financières, impôts...) depuis plus de 10 ans, je vous transmets avec plaisir toutes mes connaissances.

Sommaire

NOS DERNIERS ARTICLES

PARTAGER :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

2 réponses

  1. bonjour,
    je ne suis pas encore à la retraite et je suis en arrêt de maladie , je touche une pension de réversion , de ce fait est-ce que la sécurité sociale peut considérer que je suis en cumul emploi-retraite, et suivant l’article de la sécurité sociale L 323-2 les indemnités journalières ne sont versées que pendant 60 jours ?
    pouvez-vous me renseigner ?
    d’avance je vous remercie pour votre aide.
    cordialement
    NG

    1. Bonjour,
      Lorsque la pension a été accordée à raison de l’inaptitude au travail de l’employé, l’indemnité journalière est supprimée à compter de l’expiration d’un délai déterminé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.