Remboursement chiropracteur : à quelle prise en charge s’attendre ?

Accueil » Mutuelles » Remboursement chiropracteur : à quelle prise en charge s’attendre ?

Pour traiter de nombreux troubles et maux, la chiropraxie peut être utile. Des séances sont par ailleurs bien souvent prescrites aux seniors par leur médecin traitant pour évacuer douleurs et tensions musculaires. Dans cet article, nous aborderons les critères de remboursement et les démarches à suivre par les patients pour que leurs consultations chez le chiropraticien soient prises en charge par l’Assurance maladie.

Qu’est-ce qu’un chiropracteur ?

Un chiropracteur est un professionnel de la santé spécialisé dans le diagnostic, le traitement et la prévention des troubles du système musculosquelettique, notamment ceux affectant la colonne vertébrale. Sa pratique se concentre sur la manipulation ou l’ajustement de la colonne vertébrale et d’autres articulations pour corriger les alignements et soulager la douleur.

Les chiropracteurs adoptent une approche holistique de la santé, en tenant compte des aspects physiques, nutritionnels et de style de vie de leurs patients. Ils ne prescrivent pas de médicaments ni ne pratiquent de chirurgies, mais peuvent recommander des exercices, des changements alimentaires ou d’autres thérapies non invasives. Leur objectif est de restaurer la fonction optimale du corps et de promouvoir le bien-être général.

Quelles sont les pathologies susceptibles d’être traitées grâce à la chiropraxie ?

La chiropraxie est souvent utilisée pour traiter diverses pathologies, en particulier celles liées au système musculosquelettique et nerveux. Voici quelques-unes des affections couramment soignées par des séances chez un chiropracteur :

  • Les douleurs lombaires ;
  • Les douleurs cervicales ;
  • Les sciatiques ;
  • Les migraines ;
  • Les troubles liés à la posture ;
  • Les douleurs articulaires et l’arthrose ;
  • Les blessures sportives ;
  • Et les troubles liés au stress.

Combien coûte une consultation chez un chiropracteur ?

Pour pratiquer, les chiropracteurs doivent suivre une formation d’une durée de 5 ans, mais ne disposent à aucun moment du statut de médecin, car leur diplôme n’est pas reconnu dans le monde de la médecine. Pour cette raison, ces professionnels de santé ne sont pas conventionnés par l’Assurance maladie et sont donc libres de pratiquer les tarifs qu’ils souhaitent.

C’est pourquoi on note des écarts parfois considérables entre les praticiens qui peuvent facturer une séance 35 à 80 €. Notez que dans les grandes villes, les prix sont souvent plus élevés qu’en province où les chiropracteurs proposent des consultations à des tarifs beaucoup plus abordables.  

À quel remboursement peut-on s’attendre lorsqu’on consulte un chiropracteur ?

Si la chiropraxie est considérée comme une médecine douce qui n’est pas conventionnée par l’Assurance maladie, il existe toutefois des possibilités pour être remboursé. En effet, complémentaires santé et CPAM peuvent parfois prendre en charge une part voire la totalité du coût de vos séances chez le chiropracteur.

Prise en charge par la Sécurité sociale

La Sécurité sociale ne peut normalement pas financer une consultation chez un chiropracteur, sous prétexte que la chiropraxie est une médecine douce. Or, certains généralistes et spécialistes possèdent un diplôme complémentaire de chiropraxie. Si un tel médecin prend en charge les séances nécessaires pour lutter contre vos douleurs, vous pourrez prétendre à un remboursement par la CPAM équivalent à 70 % du tarif conventionné de votre professionnel de santé.

Prise en charge par la mutuelle

Si votre mutuelle inclut dans sa formule un forfait de médecine douce, il y a de fortes chances que vous soyez éligible à un financement de vos séances chez le chiropracteur.  En effet, chaque année, certaines complémentaires santé offrent à leurs assurés une somme d’argent allouée à la médecine non conventionnelle. Cela permet d’être remboursé jusqu’à 300 € lorsque vous réservez des séances de chiropraxie, mais aussi d’acupuncture, de réflexologie ou même d’hypnose.

Prise en charge par la complémentaire santé solidaire

La complémentaire santé solidaire ne prend malheureusement pas en charge les frais liés à la chiropraxie étant donné qu’il s’agit d’un dispositif solidaire déployé par la Sécurité sociale. Tout comme la CPAM, le dispositif pourra toutefois financer les consultations menées par un médecin généraliste ou spécialisé qui dispose d’un diplôme complémentaire de chiropracteur.

Comment se faire rembourser ses séances chez le chiropracteur ?

Si votre chiropracteur n’est pas aussi médecin généraliste ou spécialisé, il est inutile d’adresser votre facture à la CPAM puisque vous n’aurez droit à aucun remboursement. Si vous détenez une mutuelle dont la formule inclut un forfait médecine douce, vous devez toutefois réaliser certaines démarches pour être remboursé.

Demandez une facture à votre professionnel de santé

Dans un premier temps, n’oubliez pas de demander à votre chiropracteur une facture acquittée. Après avoir payé votre consultation, votre professionnel de santé doit effectivement vous remettre un reçu qui indique la date de vos soins et le montant que vous avez réglé pour profiter d’une séance de chiropraxie.

Envoyez votre facture à votre complémentaire santé

Envoyez ensuite la facture délivrée par votre chiropracteur à votre mutuelle, afin qu’elle puisse prendre en considération le fait que vous ayez avancé les frais liés à votre consultation. Si vous êtes concerné par une complémentaire santé qui propose un forfait médecine douce et que vous détenez encore des fonds pour l’année en cours, vous recevrez sans tarder le remboursement de votre séance de chiropraxie.

Quelle mutuelle choisir pour être mieux remboursé lors de séances chez le chiropracteur ?

Le choix d’une mutuelle pour un bon remboursement des séances de chiropraxie dépend de plusieurs facteurs, notamment de votre situation géographique, de vos besoins de santé spécifiques, et de votre budget. Voici quelques conseils pour choisir une mutuelle adaptée.

Optez pour une mutuelle qui propose la chiropraxie dans son offre de remboursement

Recherchez des mutuelles qui incluent explicitement la chiropraxie dans leurs offres de remboursement. Certaines mutuelles proposent des forfaits de soins alternatifs qui couvrent la chiropraxie. Le montant de ces forfaits médecine douce peut varier, il faut donc choisir une formule adaptée à vos besoins en comparant les plafonds de chaque assureur.

Renseignez-vous sur les conditions de remboursement

Certaines mutuelles peuvent exiger une recommandation d’un médecin, tandis que d’autres non. Vérifiez également si le chiropracteur doit être agréé ou non par la mutuelle avant de souscrire à une complémentaire santé qui peut parfois s’avérer n’être finalement pas compatible avec vos habitudes médicales.

Consultez les comparateurs en ligne

Les sites de comparaison de mutuelles et les forums peuvent être des ressources utiles pour obtenir des avis et comparer les offres. Indiquez à ces outils le nombre de séances de chiropraxie dont vous avez besoin ainsi que le tarif facturé par votre chiropracteur pour qu’une complémentaire santé adéquate vous soit proposée.

Tenez compte des autres bénéfices de votre mutuelle santé

Outre la chiropraxie, considérez les autres avantages offerts par la mutuelle, comme le remboursement des médicaments, des soins dentaires ou ophtalmologiques. Si vos consultations chez le chiropracteur sont prises en charge par votre complémentaire santé, autant opter pour une formule qui vous permet aussi de voir vos frais d’hospitalisation être financés par votre couverture.  

Vous êtes perdu dans les démarches de votre demande de pension de réversion ? Nos experts sont là pour vous aider !

SUJETS SIMILAIRES