Relevé de carrière : points à vérifier

Relevé de carrière

Que vous soyez salarié ou indépendant, vous savez certainement que la cotisation à un régime de retraite est une obligation légale. Et ce, quelle que soit votre activité professionnelle. Le parcours professionnel, les revenus soumis à cotisations, les points acquis et les trimestres cotisés tout au long de votre vie active… Ils sont tous reportés sur votre relevé de carrière. Ce document clé vous permet d’évaluer vos droits pour votre future retraite. Le point sur les éléments à vérifier sur votre relevé de carrière. 

Relevé de carrière : le parcours professionnel

Toutes les activités, même les petits boulots, stages ou travaux saisonniers, doivent figurer dans votre relevé de carrière. Il est important de vérifier régulièrement que les périodes travaillées sont bien mentionnées dans la colonne « Employeur ou nature de la période ». 

Les salaires perçus

Pour vous assurer que les salaires portés à votre compte correspondent bien au chiffre indiqué sur votre relevé de carrière, vous devez comparer périodiquement le cumul annuel brut cotisable SS qui figure dans votre récapitulatif annuel avec ce dernier. 

Le nombre de trimestres validés et les points de caisses Agirc-Arrco

Une fois que vous avez vérifié l’exactitude des salaires portés à votre compte, il vous faut ensuite vérifier le nombre de trimestres validés. Effectivement, la validation du trimestre ne dépend pas du nombre de mois travaillés mais du montant de vos salaires. Il est impératif de vérifier que vous bénéficiez bien de vos quatre trimestres pour chaque année pleine travaillée et que les trimestres assimilés aux périodes non travaillées sont bien pris en compte. 

De même, les points de caisses Agirc pour les cadres et Arrco pour les salariés du privé doivent figurer sur votre relevé de carrière. 

Les trimestres supplémentaires

Certaines situations particulières peuvent vous ouvrir droit à des trimestres supplémentaires. En outre, la naissance ou l’adoption d’un enfant donne droit à 8 trimestres supplémentaires. Le père peut quant à lui prétendre à 4 trimestres.

À noter que votre caisse n’est pas tenue de faire figurer ces trimestres automatiquement sur votre relevé de carrière. Vous devez les ajouter lors de la mise à jour de votre document en joignant la copie de votre livret de famille. 

Par ailleurs, les périodes de service national ou militaire ouvrent également droit à un trimestre supplémentaire par période de 90 jours. Ces trimestres doivent figurer sur votre relevé de carrière. Autrement, il vous faut en faire la demande auprès de votre caisse en présentant un état signalétique et des services. 

Si vous avez exercé une activité professionnelle à l’étranger, vous pouvez faire actualiser vos nombres de trimestres. Pour cela, vous devez indiquer à votre caisse votre numéro d’identification. Attention, seuls les actifs dans un pays de l’Union européenne ou un pays ayant signé une convention bilatérale avec la France sont concernés.

Comment mettre à jour votre relevé de carrière ? 

La demande de mise à jour de votre relevé de carrière peut se faire à partir de 55 ans. Pour cela, vous pouvez contacter l’organisme de retraite soit en ligne ou par courrier. Toute demande de rectification doit s’accompagner d’une copie des justificatifs en votre possession. 

PARTAGER :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

NOS DERNIERS ARTICLES