Retraite complémentaire Agirc-arrco : quel est le montant minimum ?

Accueil » Retraite » Montant de la retraite » Retraite complémentaire Agirc-arrco : quel est le montant minimum ?

Si vous êtes actif et salarié du secteur privé en France, vous êtes obligé de verser des cotisations au système de retraite complémentaire de l’Agirc-Arrco. Les contributions à ce système vous permettront de bénéficier, lors de votre départ en retraite, d’une pension complémentaire à votre retraite de base. Ces régimes fonctionnent en se basant sur un système de répartition et de solidarité entre les générations, ce qui signifie que les pensions versées aux anciens salariés sont financées par les cotisations des actifs actuels du secteur privé.

montant minimum retraite

Qu’est-ce que la retraite de base ?

Le système de retraite de base est obligatoire pour chaque salarié. Verser vos cotisations à des caisses de retraite vous servira à financer les pensions de retraite de ceux qui ne sont plus en activité. Ce processus vous octroiera aussi des droits concernant votre pension future. Sachez que votre retraite de base dépend de la sécurité sociale, que vous soyez fonctionnaire, salarié ou privé, artisan, etc.

Il existe beaucoup d’organismes qui régissent la retraite de base liée à leur secteur d’activité, on cite quelques-uns :

  • la caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) : c’est l’organisme qui sert à verser des pensions aux salariés du secteur privé, des contractuels de la fonction publique ;
  • la mutualité sociale agricole (MSA) : qui gère le versement des retraites des salariés du secteur agricole ;
  • le service des pensions de l’État : qui verse les retraites aux fonctionnaires de l’État ;
  • la caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales (CNRACL) : pour les agents de la fonction publique territoriale et hospitalière ;
  • le fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l’État (FSPOEIE) : caisse qui concerne les ouvriers de l’État ;
  • la sécurité sociale des indépendants : pour les travailleurs non-salariés ;
  • la caisse nationale des barreaux français (CNBF) : pour les avocats.

Qu’est-ce que la retraite complémentaire ?

La retraite complémentaire est, quant à elle, mise en œuvre par l’Agirc-Arrco qui rassemble les caisses de retraite complémentaire, elle fonctionne de la même manière qu’une retraite de base en acquérant des points en fonction des cotisations versées.

Le montant de la retraite complémentaire est ainsi déterminé en fonction du prix courant d’un point. Exemple, si le salarié a mené une carrière dans le secteur privé toute sa vie, sa retraite de base sera régie par la CNAV, avec une retraite complémentaire venant de l’Agirc-Arrco.

En plus des retraites obligatoires (la retraite de base et la complémentaire), il est possible de cotiser pour des retraites individuelles dîtes retraites supplémentaires de types assurance.

Y a-t-il un montant minimum de retraite complémentaire ?

Oui, même en ayant peu cotisé, vous pouvez percevoir une pension minimale à la retraite. Plusieurs mécanismes de solidarité permettent d’assurer un minimum aux personnes dont la retraite est vue comme insuffisante.

senior calculant le montant de sa retraite minimum

En 2022, le montant minimum de la retraite complémentaire est de 652,60 euros par mois pour une carrière complète. Ce montant minimum est destiné aux salariés du secteur privé qui remplissent les conditions nécessaires pour obtenir une retraite à taux plein, mais qui ont cotisé sur des salaires bien modestes.

Si votre durée d’assurance au régime est inférieure au nombre de trimestres nécessaires à la retraite à temps plein, le montant minimum est réduit proportionnellement à votre durée d’assurance au régime.

Par exemple, vous êtes né en 1956 et devez avoir 166 trimestres d’assurance retraite pour avoir droit à une retraite à taux plein. Vous partez à l’âge de 67 en retraite à taux plein, avec uniquement 100 trimestres d’assurance retraite. Votre minimum est réduit comme suit : 678,71 € x (100/166) = 408,86 €. Vous pouvez bénéficier, en remplissant quelques conditions, des majorations de pension.

Vous êtes perdu dans les démarches de votre demande de pension de réversion ? Nos experts sont là pour vous aider !

SUJETS SIMILAIRES