Lire son relevé d’assurance-vie : nos conseils

Couple personnes âgés lisant contrat assurance vie

Dans ce premier trimestre 2022, vous allez très probablement recevoir votre relevé annuel d’assurance-vie. Voici un document où apparaissent des notions tantôt floues, tantôt délicates et loin d’être simples à décrypter.

Voici ce qu’il faut comprendre à propos de ce relevé et sur les informations précises qu’il apporte sur votre contrat d’assurance-vie.

Le rendement du fonds

Le premier élément auquel prêter attention sur ce document annuel relatif à votre assurance-vie est le rendement du fonds.

Après avoir remarqué les infirmations basiques comme la date d’adhésion et qui gère votre contrat, vous allez immédiatement vous rendre compte de la situation de votre compte au 31 décembre 2021.

En tant que bénéficiaire, vous avez l’occasion de vous assurer de la performance de votre contrat, en sachant qu’après un rendement moyen de 1,28 % en 2020, l’ensemble du marché pour 2021 est attendu autour de 1,1 %.

Remarque : N’oubliez pas de déduire le pourcentage lié aux prélèvements sociaux (17,2 %) pour obtenir le rendement effectif de votre assurance-vie.

Le rendement des unités de compte

Pour accroitre votre rendement, il est possible que vous ayez investi une part de votre capital sur des unités de compte ou UC. Ces dernières ne bénéficient pas de garantie en capital.

Mais votre relevé annuel d’assurance-vie détaille ces rendements en unités de compte.

Vous allez pouvoir ainsi :

  • Découvrir le nombre de parts pour chaque unité de compte ;
  • Identifier leur valeur liquidative (valeur au 31 décembre 2021) ;
  • Connaître le montant investi.

Il est important de comparer ce point avec les années précédentes pour vous assurer si votre rendement global correspond à la prise de risque.

C’est aussi une occasion de comparer vos unités de compte avec d’autres UC que votre assureur peut éventuellement vous proposer.

Les frais du relevé d’assurance-vie

Le relevé annuel d’assurance-vie détaille aussi les frais facturés au cours de l’année précédente, en l’occurrence 2021.

Dans ces frais concernés, on retrouve :

  • Des frais de gestion de contrat : entre 0.60 et 1 % pour le fonds en euros.
  • Des frais de gestion de l’actif : ce sont des frais prélevés sur le rendement brut des UC.
  • Des rétrocessions de commissions : ce sont des frais de gestion de l’actif reversés aux distributeurs du contrat d’assurance-vie.

L’indice de référence

Cet autre terme représente l’environnement d’investissement dans lequel le gérant d’une unité de compte intervient.

Ainsi, pour chaque UC, l’indice de référence doit être mentionné sur le relevé. Cela va permettre d’évaluer la performance de l’UC en fonction de l’état du marché.

Si le rendement s’avère moyen et les frais élevés, il est peut-être temps de s’interroger sur une modification dans vos investissements.

Les différents rendements de l’assurance-vie

Depuis la mise place de la loi Pacte, le relevé annuel de l’assurance-vie doit mentionner :

  • Le rendement garanti moyen ;
  • Le taux moyen de la participation aux bénéfices.

Ces deux indicateurs permettent une comparaison des contrats auprès de l’assureur et, éventuellement, un transfert de l’épargne vers un contrat plus rémunérateur.

Le relevé annuel d’assurance-vie est un document important qui aide à voir plus clairement l’évolution de votre investissement.

C’est aussi un courrier qui signe le moment de rappeler votre assureur et de faire le point avec lui, voire à négocier certains frais de gestion.

Lucile B.

Lucile B.

Véritable experte dans les démarches administratives (retraite, allocations, aides financières, impôts...) depuis plus de 10 ans, je vous transmets avec plaisir toutes mes connaissances.

Sommaire

LES DERNIERS ARTICLES