Retraite : Dans quelles situations peut-on perdre des trimestres ?

Accueil » Retraite » Départ à la retraite » Retraite : Dans quelles situations peut-on perdre des trimestres ?

Au cours d’une vie, diverses manières de cumuler des droits à la retraite permettent aux salariés de profiter d’une pension complète lorsqu’ils disposent d’assez de trimestres ou de points. Néanmoins, ces droits ne sont pas acquis définitivement et peuvent dans certains cas être retirés à son bénéficiaire. Découvrez dans quelles situations des trimestres peuvent être perdus.

trimestres retraite

Qu’est-ce qu’un trimestre retraite ?

Dès leur entrée dans la vie active, les travailleurs français commencent à cumuler des droits pour leur retraite, sous forme de trimestres dits cotisés ou assimilés. Certains peuvent même être obtenus gratuitement. Ces derniers sont pris en considération par les Caisses de retraite lorsqu’elles procèdent aux calculs qui déterminent le montant de la pension à laquelle un salarié peut prétendre.

Pour liquider leurs droits lorsqu’ils arrivent en âge de mettre un terme à leur carrière professionnelle, les citoyens doivent avoir accumulé assez de ces points. En effet, en cas de trimestres manquants, la rente accordée à un salarié peut être incomplète pendant plusieurs années.

Combien de trimestres faut-il cumuler pour bénéficier d’une pension complète ?

L’entrée en vigueur de la nouvelle réforme des retraites révolutionne les droits des salariés éligibles à une pension de retraite. En effet, si jusqu’alors ces derniers pouvaient bénéficier d’une rente complète après 42 années d’exercice d’une activité professionnelle, ils doivent désormais justifier de 43 ans de carrière, soit d’un cumul équivalent à 172 trimestres pour profiter d’une retraite à taux plein.

Pour arriver au plus vite à ce montant et profiter enfin d’une retraite complète, il est nécessaire de prendre conscience que chaque trimestre compte et d’éviter certains comportements qui pourraient bien réduire le nombre de droits acquis par les travailleurs. Car la nouvelle réforme stipule effectivement que les trimestres ne sont pas acquis définitivement par les salariés qui peuvent parfois avoir la mauvaise surprise de les perdre.

Comment obtenir des droits à la retraite ?

Si la meilleure façon d’obtenir des droits à la retraite en France reste d’exercer une activité professionnelle, d’autres situations offrent aux citoyens la possibilité de cumuler des trimestres. En effet, une période de chômage, d’arrêt maladie, un congé maternité ou l’éducation des enfants donnent lieu à des cotisations. Si ces trimestres dits assimilés ont une valeur inférieure aux cotisés, ils restent importants, car pris en compte dans les calculs des Caisses qui indemnisent les retraités.

perte de trimestres

Dans quels cas peut-on perdre des trimestres ?

Comme vu plus haut, certaines situations peuvent désormais donner lieu à la perte de trimestres retraite. Cette nouvelle mesure issue de la dernière réforme concerne les parents ayant acquis des avantages concernant leurs droits grâce à l’éducation de leurs enfants. En effet, si ces derniers ont au cours de leur vie eu des comportements ayant entraîné un dépôt de plainte pour crime ou délit envers leurs descendants, les trimestres acquis au titre de leur rôle de parents seront retirés.

Car dès 3 enfants élevés, les pensions de retraite des Français sont majorées. Aussi, des trimestres sont offerts aux parents en congé maternité ainsi qu’à ceux qui réduisent leur activité professionnelle au profit de l’éducation de leurs enfants. Notez qu’une adoption mène également à des trimestres supplémentaires.

Comment obtenir des trimestres manquants ?

Lorsque vous atteignez l’âge légal pour prendre congé de votre poste et que vous ne détenez pas encore assez de trimestres retraite pour prétendre à une pension complète, plusieurs solutions peuvent vous permettre d’obtenir des trimestres manquants :

  • Poursuivre quelques années encore l’exercice de vos fonctions ;
  • Racheter des trimestres retraite ;
  • Vérifier que l’intégralité de vos droits a été considérée par le régime auquel vous êtes affiliés. Pour rappel, le service militaire, les indemnités journalières et les périodes de chômage peuvent vous rapporter des droits supplémentaires.

SUJETS SIMILAIRES