Retard de traitement des demandes de pension de réversion : les raisons invoquées par l’Assurance retraite

Depuis plusieurs mois, l’Assurance retraite peine à s’acquitter du traitement des dossiers de demande de pension de réversion, d’Aspa et de liquidation des retraites de base. Salariés démotivés, manque de moyens informatiques et demandes de plus en plus nombreuses sont les raisons évoquées par l’organisme pour expliquer aux retraités des délais anormalement longs

Pourquoi l’Assurance retraite est-elle en retard ?

Après l’Assurance maladie et la Caisse d’allocations familiales, c’est au tour de l’Assurance retraite de faire face à des retards de traitement de dossiers, qui sont de plus en plus difficiles à gérer. Ces derniers mois, certaines personnes âgées se sont retrouvées dans une situation financière critique, faute de délais de traitement et d’indemnisation de plus en plus longs. 

Dans un récent communiqué de presse, les syndicats de l’organisme ont évoqué les raisons de ces retards qui pèsent désormais aussi lourd sur le budget des personnes âgées que sur le moral des salariés. Ceux-ci dénoncent notamment les faits suivants. 

Des demandes de plus en plus nombreuses à gérer

Chaque année, 3 % des citoyens français en plus prennent leur retraite sans que cela n’ait de répercussions sur les effectifs des Carsat et de la Caisse nationale des retraites. Les salariés peinent donc à traiter les demandes croissantes de pensions diverses et des dizaines de milliers de dossiers font l’objet de retard de traitement

Des dossiers complexes 

Pour traiter certaines demandes compliquées, telles que celles qui concernent l’Aspa, les salariés doivent être particulièrement vigilants. Face à des dossiers de plus en plus complexes à gérer dans une période où le temps est compté, les employés éprouvent un mal-être grandissant. 

Du matériel informatique inadapté

Ce mal-être est également dû au manque de moyens mis en place par l’Assurance retraite pour favoriser la bonne gestion des dossiers. En effet, certains protocoles sont encore réalisés à la main, faute d’outils informatiques assez performants. Un temps précieux est donc perdu par les salariés qui doivent composer avec les moyens du bord. 

Un manque de personnel 

Face à ces conditions de travail, les employés se disent démotivés, fatigués et les arrêts maladie sont en hausse. Aucune solution de remplacement n’est mise en place par l’organisme, ce qui favorise encore davantage la souffrance des salariés et le retard dans le traitement des dossiers. 

Quelles sont les conséquences de ce retard sur les retraités ?

Les retraités ayant déposé leur demande de pension de réversion, de liquidation de retraite de base ou d’allocation Aspa il y a déjà plusieurs mois sont les premières victimes des problèmes de gestion administrative évoqués par les syndicats.

Se trouvant déjà dans des situations précaires, ces derniers peinent à s’en sortir en l’attente de leur premier versement de l’Assurance retraite. 

Quels moyens sont mis en œuvre pour aider les personnes âgées ?

Afin que les retraités les plus modestes ayant demandé l’Aspa ne se retrouvent pas en trop grande difficulté, la CAF prend le relais en attendant que l’Assurance retraite soit en mesure de traiter leur dossier. Depuis quelques mois, ces futurs pensionnés peuvent prétendre au versement du RSA en attendant de percevoir l’Aspa. Ils peuvent également être accompagnés par une assistante sociale pour trouver des solutions adaptées à leur situation. 

Dès septembre 2022, les syndicats espèrent une augmentation des effectifs afin que l’Assurance retraite retrouve des délais de traitement normaux. Cela devrait permettre aux retraités qui patientent depuis de longs mois d’être enfin indemnisés. 

 

Deborah

Deborah

Passionnée de littérature depuis toujours, je mets ma plume à disposition de mes lecteurs afin de leur permettre d’être informés de leurs droits et de faciliter leurs démarches. Mon goût pour la rédaction et ma curiosité me poussent à aborder de nombreux sujets qui j’espère apporteront des réponses aux questions que se pose le plus grand nombre.

Sommaire

LES DERNIERS ARTICLES