Réclamer une prime inflation non-versée

Femme âgée ordinateur

À compter du 28 mars 2022, chaque citoyen peut réclamer la prime inflation gouvernementale non versée. Via une plateforme en ligne accessible par tous, il est aussi possible de déclarer le trop-perçu en ligne.

Explications sur ce site Web qui concerne près de 1,3 million de Français éligibles.

Une réaction face au mécontentement

Suite aux nombreuses réclamations reçues par des organismes et des particuliers, le gouvernement réagit en lançant une plateforme permettant d’avoir un recours pour ceux qui ont été « oubliés » du dispositif concernant la prime inflation.

Cette indemnité, annoncée en octobre 2021, était d’un montant de 100 € et concernait principalement les personnes qui perçoivent des salaires mensuels nets inférieurs à 2 000 €, avant prélèvement à la source.

En somme, cela touche près de 38 millions de Français.

Le versement de ladite prime inflation fut effectif entre le 15 décembre 2021 et la fin de février 2022.

Or, à la date clôture des versements en février dernier, ce sont près de 1,3 million de Français qui ont remarqué qu’ils n’avaient pas perçu la prime inflation alors qu’ils étaient entièrement éligibles.

Pour faire face à cette situation, le gouvernement propose désormais une plateforme en ligne de réclamation : mesdroitssociaux.gouv.fr. Vous devez vous connecter en utilisant le service Franceconnect puis remplir le formulaire de demande en ligne. Si vous remplissez les conditions, vous devrez simplement fournir un RIB afin d’obtenir dans les meilleurs délais, le versement de l’indemnité inflation. La démarche à suivre pour déposer une réclamation en ligne est simple.

Comment se calcule l’indemnité de la prime inflation ?

Selon votre statut, le calcul de la prime inflation ne sera pas identique.

Toutefois, rappelons-le, cette indemnité est versée à tous les individus percevant moins de 2 000 € net mensuels.

Si vous êtes un salarié

En tant que salarié, vous devez avoir exercé une activité en octobre 2021, mais c’est le salaire moyen net entre janvier et octobre 2021 qui sera pris en considération.

En effet, 2 000 € net pour un salarié reviennent à 2 600 € brut mensuels.

L’indemnité se fait même si le salarié n’est plus employé au moment du versement.

Si vous êtes un salarié intérimaire ou si vous travaillez pour plusieurs employeurs, c’est le cumul de vos revenus qui ne doivent pas dépasser 2 000 €.

Si vous êtes un travailleur indépendant

Là aussi, le travailleur indépendant doit avoir travaillé en octobre 2021 et ce sont tous ses revenus de 2020 qui seront alors pris en compte dans le calcul.

Le revenu net qui est retenu est celui qui est calculé lors de la déclaration annuelle des revenus.

Si vous êtes un fonctionnaire ou un agent public contractuel

Pour les fonctionnaires du privé comme pour le public contractuel, c’est donc la moyenne des revenus entre janvier 2021 et octobre 2021 qui est pris en considération pour le calcul des d’indemnité lié à la prime inflation.

Le plafond ne doit pas dépasser 2 000 € net/mois.

Si vous êtes demandeur d’emploi

Dans ce cas précis, seul le mois d’octobre 2021 est pris en compte.

Le demandeur d’emploi s’avère éligible uniquement s’il ne dépasse pas le plafond de 2 000 € net mensuel et s’il n’a pas eu une autre activité au cours de ce mois d’octobre 2021.

Cela concerne essentiellement les demandeurs d’emploi de catégorie A (sans emploi) et de catégorie D (en formation ou en maladie).

Si vous êtes retraité

Le plafond des revenus des retraités ne doit excéder 2 000 € / mois.

Les revenus ainsi pris en compte sont la retraite de base et la retraite complémentaire, le minimum vieillesse ainsi que la pension de réversion.

Lucile B.

Lucile B.

Véritable experte dans les démarches administratives (retraite, allocations, aides financières, impôts...) depuis plus de 10 ans, je vous transmets avec plaisir toutes mes connaissances.

Sommaire

LES DERNIERS ARTICLES