Pourquoi souscrire à une assurance dépendance ?

Accueil » Aides » Pourquoi souscrire à une assurance dépendance ?

En prenant de l’âge, certains seniors voient leur quotidien et leur budget impactés par leur perte d’autonomie. Pour compenser le coût des dépenses engendrées par cette situation, des assurances dépendance sont proposées par de nombreux organismes spécialisés. On vous explique pourquoi il peut être avantageux de souscrire à ce type d’offres.

assurance dépendance

Qu’est-ce qu’une assurance dépendance ?

Pour des raisons physiques, intellectuelles ou encore psychiques, les personnes âgées subissent parfois une perte d’autonomie en prenant de l’âge. Si certaines parviennent encore à assumer les tâches du quotidien, d’autres sont totalement dépendantes de leur entourage, d’organismes d’aide à la personne ou parfois même d’établissements spécialisés.

Si ces dispositifs permettent aux proches de la personne dépendante d’être soulagés, ils restent toutefois onéreux et le budget des familles n’est parfois pas assez conséquent pour financer les aides nécessaires à une personne en perte d’autonomie. C’est pour prendre en charge ce type de frais que les assurances dépendance interviennent auprès de leurs bénéficiaires, dès lors qu’ils ont souscrit au préalable à un contrat auprès d’elles.

À qui s’adresse cette protection ?

L’assurance dépendance intervient auprès de toutes les personnes touchées par une perte d’autonomie dès lors qu’elles ont souscrit au préalable à un contrat adapté. En fonction du contenu du contrat, les bénéficiaires pourront alors obtenir un capital ou une rente mensuelle qui leur permettra de financer leurs besoins. Notez que pour être catégorisé comme étant dépendant partiel, au moins un des actes de la vie quotidienne suivants ne doivent plus pouvoir être assuré par le bénéficiaire :

  • se vêtir ;
  • se nourrir ;
  • faire sa toilette ;
  • se déplacer au sein d’un logement ;
  • passer de la position assise à debout, ou debout à couché.

Pourquoi souscrire à une assurance dépendance ?

L’assurance dépendance comporte bon nombre d’avantages. En plus d’assurer un capital ou une rente viagère à son titulaire en cas de perte d’autonomie, cette couverture évite des dépenses et des tracas à ses proches en cas de dépendance soudaine. En effet, lorsqu’elles n’ont pas souscrit à de telles assurances, les personnes âgées atteintes de maux mettant à mal leur indépendance sont bien souvent à la charge de leurs enfants ou de leurs conjoints, qui en contrepartie de répit se doivent de financer des organismes spécialisés. Pour éviter de telles situations, il est préférable d’opter pour cette solution de prévoyance au plus tôt.

Quels contrats d’assurance garantissent les risques liés à la dépendance ?

Pour vous assurer une compensation financière en cas de perte d’autonomie, vous pouvez compter sur différents types d’assurances dépendance :

  • le contrat individuel, que vous signez en personne auprès d’un assureur ;
  • ou le contrat collectif, généralement souscrit par une entreprise, une association ou encore une assurance.

Notez qu’il est tout à fait possible de cumuler contrat individuel et collectif afin d’optimiser vos chances d’être pris en charge en cas de perte d’autonomie.

Quelles garanties offrent ces assurances ?

En fonction du contrat pour lequel vous optez, l’assurance dépendance peut vous garantir une prise en charge plus ou moins complète. Si certains assureurs proposent de prendre en charge les frais liés à un état de dépendance totale, vous devrez justifier d’une incapacité à accomplir l’intégralité des actes du quotidien mentionnés plus haut pour pouvoir prétendre à votre capital. En revanche, un contrat qui stipule la prise en charge des personnes atteintes d’une dépendance partielle vous mènera au versement d’une rente viagère dès lors que vous manifestez un quelconque signe de perte d’autonomie.

En prime, ce type d’assurance permet bien souvent à ses bénéficiaires de profiter de bon nombre de prestations complémentaires :

  • assistance dans les démarches administratives et les demandes de prestations sociales ;
  • aide à la conception d’un dossier pour demander des aménagements spécifiques au sein du logement ;
  • assistance pour trouver un établissement de santé adapté à la dépendance de l’assuré ;
  • mise en place de services d’aide à domicile.

Quel est le prix d’une couverture dépendance ?

Le prix mensuel d’une assurance dépendance peut varier en fonction de différents critères. Le principal étant l’âge du souscripteur. En effet, pour réduire vos mensualités, il est important de souscrire au plus vite à ce type d’assurance, car plus le demandeur est jeune, plus la couverture est économique. Ensuite, la somme du capital prévu pour compenser une perte d’autonomie influe aussi sur le coût de l’assurance, tandis que l’état de santé du demandeur est aussi évalué pour fixer le tarif de l’offre.

Notez qu’après 74 ans, il est généralement impossible de souscrire à une assurance dépendance.

Comment souscrire à une telle assurance ?

Pour profiter des garanties incluses dans l’assurance dépendance, vous devez vous rapprocher de votre assureur. En ligne ou directement en agence, optez pour le contrat le plus adapté à votre budget et à votre état de santé pour vous assurer une rente en cas de perte d’autonomie. Que vous deviez faire face à une dépendance totale ou partielle, minimisez vos frais en réalisant cette démarche au plus tôt.

Que se passe-t-il si je ne subis pas de perte d’autonomie ?

Si au terme de votre quotidien n’est pas impacté par une perte d’autonomie et que vous n’avez par conséquent toujours pas perçu le capital de votre assurance dépendance, vous ne pouvez malheureusement pas prétendre à un versement de la part de votre assureur. A votre décès, vos héritiers ne peuvent non plus réclamer le montant de vos cotisations, sauf lorsqu’une clause à ce sujet apparaît au sein du contrat d’assurance.

L’assurance prévoyance peut-elle être cumulée avec des aides sociales ?

Dans certaines situations et notamment lorsque les plafonds de ressources imposés sont respectés, les seniors peuvent cumuler aides sociales et rentes viagères versées dans le cadre de leur assurance dépendance. C’est notamment le cas lorsqu’ils sont éligibles à l’APA. Rapprochez-vous de votre assureur pour bénéficier d’assistance dans la conception de votre dossier de demande d’aide financière.

SUJETS SIMILAIRES