Devenez mamie au pair

À l’heure de la retraite, certaines personnes âgées se retrouvent seules et ne se sentent plus utiles. Pourtant, de nombreux foyers sont à la recherche d’une mamie au pair. En France ou à l’étranger, soyez adoptée par une famille pour exercer un rôle de Granny.

mamie au pair

Qu’est-ce qu’une mamie au pair ?

Adoptée par les familles pour exercer un rôle de grand-mère, une mamie au pair est présente pour accompagner les enfants au quotidien. Souvent, les ménages qui font appel aux services d’une granny n’ont plus la chance d’être entourés de leurs grands-parents, ou vivent à l’étranger, loin de ces êtres chers qui sont pourtant si importants dans la vie des petits comme des grands.

Quelles sont les fonctions d’une mamie au pair ?

En fonction des besoins du foyer qui fait appel à une mamie au pair, ses fonctions peuvent varier : 

  • les Français expatriés font souvent appel à une granny française pour que leurs enfants n’oublient pas leur langue natale ;
  • certains ménages, quant à eux, souhaitent la présence d’une mamie au pair pour aller chercher leurs enfants à l’école, les garder lorsqu’ils sont au travail et leur permettre de créer un lien fort avec leur mamie d’adoption, souvent lorsque les véritables grands-parents sont absents, décédés ou éloignés. 

Qui peut devenir mamie au pair ?

Toutes les femmes, âgées de 55 à 70 ans peuvent prétendre à un poste de mamie au pair au sein d’une famille, en France ou à l’étranger. Pour assurer ce rôle, il est indispensable d’être en forme physiquement et d’avoir un moral d’acier.

Les enfants, sans cesse en demande d’attention et d’activités diverses, sont un excellent moyen pour les personnes âgées de lutter contre la déprime et de se sentir utile dans l’éducation de petits de tout âge. 

Comment devenir mamie au pair ?

Si vous souhaitez entamer une carrière de mamie au pair, vous pouvez compter sur de nombreuses plateformes numériques spécialisées dans le domaine. Pratiques, celles-ci mettent directement en relation les grannys et les familles qui cherchent une mamie à adopter, afin que les deux parties puissent discuter des modalités d’accueil de la personne âgée ainsi que des fonctions qui lui seront attribuées. 

Quel statut juridique me permet d’être mamie au pair ?

Être mamie au pair, c’est être sous protection de la convention collective des salariés du particulier-employeur. Sans limites d’âge ni de nationalité, une granny cotise à la caisse d’assurance maladie, de retraite et au chômage.

Cette salariée au pair est mandatée pour effectuer des tâches familiales en contrepartie d’avantages en nature

Quelles sont les conditions d’accueil d’une mamie au pair ?

Les mamies au pair sont en règle générale logées et nourries par les familles qui font appel à leurs services. Certaines sociétés gestionnaires rémunèrent les grannys en plus de cet accueil, tandis que d’autres ne monnayent pas leurs services.

En revanche, de l’argent de poche doit être versé à ces personnes âgées chaque semaine, son montant est négocié entre les deux parties avant la signature du contrat d’embauche. 

Combien d’heures par semaine travaille une mamie au pair ?

Compte tenu de l’âge avancé des personnes mandatées pour être mamie au pair dans un foyer, les horaires de travail sont particulièrement encadrés. En effet, la durée de présence d’une granny auprès des enfants du foyer ne peut dépasser 25 heures par semaine.

Les périodes de repos bien méritées de grand-mère lui permettent d’être en pleine forme pour pâtisser, se promener et tricoter avec ses petits-enfants adoptifs. 

Combien est payé ce métier ?

Dans le cas où une rémunération intervient au sein du contrat granny/famille, c’est le SMIC horaire qui est retenu. De la somme brute de 253,75 € par semaine, sont retenus les avantages en nature, tels que les repas à hauteur de 4,70 € et le logement de la mamie au pair à hauteur de 71 €. 

Deborah

Deborah

Passionnée de littérature depuis toujours, je mets ma plume à disposition de mes lecteurs afin de leur permettre d’être informés de leurs droits et de faciliter leurs démarches. Mon goût pour la rédaction et ma curiosité me poussent à aborder de nombreux sujets qui j’espère apporteront des réponses aux questions que se pose le plus grand nombre.

Sommaire

LES DERNIERS ARTICLES