Accueil » Actualités » CSG : quel sera votre taux en 2023 si vous êtes retraité ?

CSG : quel sera votre taux en 2023 si vous êtes retraité ?

Chaque mois, des millions de Français s’acquittent sans même s’en rendre compte de la contribution sociale généralisée. Cette taxe fiscale est prélevée directement à la source des revenus des travailleurs et retraités concernés et son taux est chaque année revalorisé. Découvrez quel sera votre taux de CSG en 2023 si vous êtes retraité.  

Qu’est-ce que la CSG ?

La contribution sociale généralisée est un impôt obligatoire prélevé directement à la source des revenus des Français concernés. Calculé selon différents critères, le taux de CSG de chacun varie surtout en fonction de ses moyens et de la composition de son foyer. Chaque année, les seuils qui définissent ces taux sont revalorisés pour être en accord avec l’inflation et protéger le budget des plus modestes.

Car des mesures permettent en effet aux citoyens de continuer à être exonéré de CSG pendant une année supplémentaire, ou encore de ne pas intégrer immédiatement le seuil supérieur lorsqu’ils déclarent des revenus plus conséquents pour la première fois. Néanmoins, l’ensemble des revenus perçus par les particuliers peuvent être prélevés :

  • Revenus d’activité salariée ;
  • Pension de retraite ;
  • Allocations chômage ;
  • Revenus issus du patrimoine ;
  • Revenus de placement ;
  • Indemnités journalières

Le taux de CSG va-t-il augmenter en 2023 ?

Comme chaque année, le taux de contribution sociale généralisée est révisé et chacun est susceptible d’être soudainement plus ou moins taxé. En effet, de nouveaux taux sont entrés en vigueur pour 2023, et pour les calculer, le fisc à du se fier à l’inflation ambiante. Chaque niveau de revenus bénéficie désormais de nouveaux plafonds de CSG, qui sont 1,6 % plus hauts que l’an dernier. L’intégralité des citoyens sera, selon leurs revenus, taxés ainsi au titre de la CSG : 0 % en cas d’exonération à 3,8 % en cas de taux réduit à 6,6 % pour les taux médians et 8,3 % à taux normal.

Qui sont les personnes exonérées de contribution sociale généralisée ?

Pour que la CGS soit prélevée de manière égale sur les revenus des français, l’État se fie aux revenus fiscaux de référence présents sur la fiche d’imposition des contribuables, ainsi que sur le nombre de personnes qui résident au sein du foyer. Pour être totalement exonérées et éviter cette cotisation, vos ressources doivent impérativement être situées sous les seuils mentionnés ci-dessous.

Quotient familialRevenu fiscal de référence pour exonération CGS
1 partJusqu’à 11 431 €
1,5 partJusqu’à 14 483 €
2 partsJusqu’à 17 535 €
2,5 partsJusqu’à 20 587 €
3 partsJusqu’à 23 639 €
Quart de part supplémentaire1 526 €
Demi-part supplémentaire3 052 €

Comment les retraités payent-ils cette taxe ?

Les retraités, comme les demandeurs d’emploi et les salariés, subissent automatiquement le prélèvement de la CSG sur le montant brut de leur pension de retraite. Aucune démarche particulière n’est nécessaire pour s’acquitter de cet impôt qui est saisi à la source en fonction du RFR de chaque citoyen.

Quel sera votre taux de CSG en 2023 ?

En fonction de vos revenus déclarés, le taux de CSG prélevé sur vos ressources pourra différer. Si vous n’êtes pas concerné par l’exonération et que vous être éligible au prélèvement d’un taux réduit, médian ou encore normal, vous devrez faire face en 2023 aux taxes qui suivent.

Taux de CSG réduit en 2023

Ressources annuelles pour bénéficier d’un taux de contribution sociale généralisée égal à 3,8 %.

Quotient familialRevenu fiscal de référence
1 partEntre 11 614 € et 15 183 €
1,5 partEntre 14 715 € et 19 237 €
2 partsEntre 17 816 € et 23 291 €
2,5 partsEntre 20 917 € et 27 345 €
3 partsEntre 24 018 € et 26 038 €
Quart de part supplémentaire1 551 € pour le seuil et 2027 € pour le plafond
Demi-part supplémentaire3 101 € pour le seuil et 4 054 € pour le plafond

Taux de CSG médian en 2023

Ressources annuelles pour bénéficier d’un taux de contribution sociale généralisée égal à 6,6 %.

Quotient familialRevenu fiscal de référence
1 partEntre 15 183 € et 23 546 €
1,5 partEntre 19 237 € et 29 854 €
2 partsEntre 23 291 € et 36 144 €
2,5 partsEntre 27 345 € et 42 434 €
3 partsEntre 31 399 € et 48 724 €
Quart de part supplémentaire2 027 € pour le seuil et 3 145 € pour le plafond
Demi-part supplémentaire4 054 € pour le seuil et 6 290 € pour le plafond

Taux de CSG normal en 2023

Ressources annuelles pour bénéficier d’un taux de contribution sociale généralisée égal à 8,3 %

Quotient familialRevenu fiscal de référence
1 partDès 23 654 €
1,5 partDès 29 854 €
2 partsDès 36 144 €
2,5 partsDès 42 434 €
3 partsDès 48 724 €
Quart de part supplémentaire3 145 €
Demi-part supplémentaire6 290 €

Dois-je payer plus cher la CSG si je passe au seuil supérieur cette année ?

Si vous profitez de votre retraite à taux plein pour la première fois cette année et que vos ressources sont par conséquent revues à la hausse, vous pouvez bénéficier d’un sursis avant de rejoindre le seuil supérieur des prélèvements sociaux. En effet, désormais, pour changer de catégorie d’imposition, il faut avoir déclaré durant deux années consécutives des revenus supérieurs aux plafonds imposés.

Deborah

Deborah

Passionnée de littérature depuis toujours, je mets ma plume à disposition de mes lecteurs afin de leur permettre d’être informés de leurs droits et de faciliter leurs démarches. Mon goût pour la rédaction et ma curiosité me poussent à aborder de nombreux sujets qui j’espère apporteront des réponses aux questions que se pose le plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire

LES DERNIERS ARTICLES