Contacter la Carac

Si vous êtes retraité de la Carac, que vous détenez des solutions d’épargne au sein de l’organisme ou si celui-ci vous protège au quotidien à travers ses assurances, vous pouvez être amené à devoir le joindre. Voici comment contacter la Carac en fonction de vos besoins.

La Carac, c’est quoi ?

Née en 1924, la Caisse autonome de retraite des anciens combattants est avant toute chose la caisse de retraite complémentaire des combattants et anciens combattants français. Si de nos jours, l’organisme compte parmi ses adhérents d’autres corps de métiers, il reste l’interlocuteur privilégié de ceux qui protègent notre pays et ses intérêts. Depuis, la Carac s’est diversifiée puisqu’elle propose désormais à ses affiliés des solutions d’épargne et un large panel d’assurances pour protéger leurs biens.

La Caisse de retraite complémentaire a, depuis sa création, des objectifs sociaux et est régie par le code de la mutualité. Cela en fait un organisme populaire, qui redistribue ses gains à ses affiliés plutôt qu’à des actionnaires. Ce côté humain en fait une caisse prisée à laquelle de nombreux Français accordent leur confiance.

La complémentaire retraite

Pour compléter leur pension afin de s’assurer de meilleurs revenus ou pour faire valoir leurs droits, les militaires et combattants peuvent cotiser chaque mois de leur activité à la Carac et récolter les fruits de leurs cotisations lorsqu’ils prennent leur retraite. Une surcomplémentaire est même prévue pour les victimes de guerres et ceux qui ont protégé la France dans un pays étranger. Ainsi, chaque mois, ceux-ci perçoivent une rente versée directement par la Carac.

Les assurances Carac

Aussi, l’organisme propose un large choix d’assurances à ses affiliés. Quel que soit votre corps de métier, profitez de rabais avantageux sur des assurances obsèques, solidaires ou encore sur des assurances-vie qui protègent votre famille en cas d’accident. En effet, des capitaux décès sont prévus par la Carac lorsque l’un de ses adhérents vient à décéder. C’est un avantage supplémentaire qu’ont les combattants à cotiser auprès du groupe.

Les solutions d’épargne

Des placements avantageux sont également accessibles chez la Carac. Ses solutions d’épargne vous permettent d’élargir votre patrimoine, de gâter vos petits-enfants et de bénéficier de privilèges fiscaux pensés pour réduire vos dépenses. Contacter un conseiller Carac peut vous permettre d’obtenir de bons conseils pour optimiser vos assurances-vie.

La pension de réversion Carac

Au décès d’un affilié retraité de la Carac, son conjoint survivant peut profiter du versement d’une pension de réversion. En plus de percevoir un capital prévu par l’organisme s’il est inscrit comme bénéficiaire, l’époux restant pourra être indemnisé chaque mois par une partie du montant de la retraite perçue par l’adhérent.

Comment contacter la Carac ?

Pour joindre la Caisse autonome de retraite des anciens combattants, plusieurs solutions s’offrent à vous

Contactez la Carac en ligne

En remplissant ce formulaire, posez vos questions directement par écrit à votre conseiller Carac ou demandez à être rappelé dans les plus brefs délais. Que vous souhaitiez en savoir davantage sur les solutions d’épargne, d’assurance ou de complémentaire retraite, un expert saura vous orienter via son appel téléphonique.

Contactez votre Caisse de retraite CARAC par téléphone

Aussi vous pouvez directement composer le 09 69 32 50 50. Gratuit, ce numéro vous renvoie immédiatement vers un conseiller Carac habilité à gérer vos réclamations ou à vous orienter vers une solution d’assurance-vie avantageuse.

Contacter votre Mutuelle par voie postale

Pour adresser une lettre recommandée à l’organisme, notamment lorsque vous sollicitez une pension de réversion, vous pouvez adresser votre pli à l’adresse qui suit :

Mutuelle épargne retraite prévoyance Carac

37 rue Servient

 69003 Lyon

Deborah

Deborah

Passionnée de littérature depuis toujours, je mets ma plume à disposition de mes lecteurs afin de leur permettre d’être informés de leurs droits et de faciliter leurs démarches. Mon goût pour la rédaction et ma curiosité me poussent à aborder de nombreux sujets qui j’espère apporteront des réponses aux questions que se pose le plus grand nombre.

Sommaire

LES DERNIERS ARTICLES