Retraités : avez-vous droit au versement forfaitaire unique ?

Pour éviter de percevoir une pension de retraite minime, les retraités ayant cotisé durant une période courte à un régime complémentaire peuvent prétendre au VFU. Découvrez dans quelles situations vous pouvez avoir droit au versement forfaitaire unique.

Qu’est-ce qu’un versement forfaitaire unique ?

Le versement forfaitaire unique, ou VFU est un capital versé aux retraités qui ont cotisé durant une courte période à une caisse de retraite complémentaire durant leur vie professionnelle. Ne pouvant prétendre à une pension assez conséquente, ces derniers peuvent obtenir sous forme d’un versement unique l’intégralité de leurs droits.

Qui sont les retraités concernés par ce capital ?

Cette solution intervient auprès des retraités qui ont été affiliés durant quelques mois seulement à un régime différent de celui qui les indemnise. Lorsque ceux-ci sont éligibles à une pension inférieure à quelques centaines d’euros par an, le capital unique peut remplacer une rente versée tous les mois.

Comment est calculée la somme de mon capital unique ?

Le calcul du VFU peut différer en fonction des organismes de retraite. Certaines complémentaires de régime de base ne proposent pas ce système de liquidation de droits à la retraite. Pour bénéficier de ce capital, les personnes affiliées pendant une brève période à l’Agirc-Arrco doivent avoir cumulé moins de 100 points durant leur activité professionnelle. Cette somme équivaut à une rente inférieure à 127,14 € par an.

Une fois les droits annuels du bénéficiaire fixés, la somme est multipliée par un coefficient qui correspond à l’âge du retraité et donc à son espérance de vie. Cette opération permet de déterminer le montant dû au pensionné jusqu’à la fin de ses jours et de liquider en une seule fois ses droits à la retraite.

Comment demander mon versement forfaitaire unique ?

Lorsque vous consultez votre estimation indicative globale pour prendre votre retraite, vous pouvez découvrir ce droit complémentaire au sein d’un tableau nommé « versement unique ». En contactant l’organisme auquel vous avez cotisé durant plusieurs mois, vous pourrez lancer la procédure pour recevoir sur votre compte bancaire votre versement forfaitaire unique.

Quelle est la politique suivie par les régimes de base ?

Depuis 2016, les régimes de base ne proposent plus ce dispositif de versement unique. Néanmoins, lorsque vous avez acquis moins de 9 trimestres durant votre vie professionnelle, des solutions existent. Vous pouvez en effet prétendre à un remboursement des cotisations versées par votre employeur et par vous-même, au lieu de percevoir tous les mois une somme dérisoire sur votre compte en banque.

Deborah

Deborah

Passionnée de littérature depuis toujours, je mets ma plume à disposition de mes lecteurs afin de leur permettre d’être informés de leurs droits et de faciliter leurs démarches. Mon goût pour la rédaction et ma curiosité me poussent à aborder de nombreux sujets qui j’espère apporteront des réponses aux questions que se pose le plus grand nombre.

Sommaire

LES DERNIERS ARTICLES