Logo l'Assurance Retraite

Demander sa pension de réversion à l’Assurance Retraite

Suite au décès d’une personne, son époux(se) ou ex-époux(se) peut obtenir, sur demande, une pension de réversion. Les droits de veuvage correspondent à une partie de la retraite que percevait ou aurait perçu le défunt. La pension de réversion de l’Assurance retraite ne se verse jamais automatiquement. Il faut toujours en faire la demande. Trouvez sur cette page toutes les informations à savoir pour faire facilement une demande de pension de réversion.

Pension de réversion avec le régime de base

Montant de la pension de réversion

Le montant de la pension de réversion du régime de base équivaut à 54 % des droits que percevait la personne décédée.

Pensions de réversion 2019

  • Pension minimum de conjoint survivant : 3 444.02 € en montant annuel, 287 € en montant mensuel,
  • Pension maximum : 10 941.48 € en montant annuel et 911.79 € en montant mensuel

Majoration

Sous certaines conditions, la pension de réversion de l’Assurance retraite – régime de base peut être complétée par :

  • l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)
  • l’Allocation supplémentaire invalidité (ASI)
  • Majoration de la pension de réversion par enfant à charge
  • Bonification pour enfant (10 % du montant de la pension de réversion)
  • Majoration de pension de réversion sous certaines conditions

Utilisez le simulateur mis en place sur le site de l’Assurance Retraite pour connaître le montant précis de votre pension de réversion.

Conditions à respecter

Pour percevoir la pension de réversion du régime de base, il faut respecter certaines conditions.

Age et situation

Pour bénéficier de la pension de réversion de l’Assurance retraite, les conditions suivantes doivent être respectées :

  • avoir au moins 55 ans
  • avoir été marié avec la personne décédée

Conditions de versement

Il faut aussi respecter un plafond de ressources défini chaque année pour pouvoir bénéficier de la pension de réversion du régime de base.

Plafond de ressources 2019 à ne pas dépasser :

  • personne seule : 20 862.40 €
  • couple : 33 379.84 €

A savoir : En cas de perception d’un avantage de conjoint à charge du régime de base, celui-ci est supprimé lors du décès et remplacé par la pension de réversion.

Ressources prises en compte pour le calcul :

  • revenus professionnels du conjoint survivant (si le conjoint est âgé de 55 ans ou plus, ces revenus font l’objet d’un abattement de 30 %),
  • allocations chômage, indemnités journalières maladie ou accidents du travail,
  • retraites personnelles de base et pensions d’invalidité,
  • retraites complémentaires personnelles,
  • revenus des biens personnels mobiliers ou immobiliers – estimés à 3 % de la valeur des biens,
  • biens donnés aux descendants de moins de 10 ans avant le décès du conjoint (3 % ou 1,5 % de leur valeur selon l’ancienneté de la donation),
  • ressources de l’actuel conjoint ou concubin.

Attention, des contrôles sont régulièrement effectués par l’Assurance Retraite. Nous vous conseillons de déclarer tout changement de situation.

Versement

La date d’effet, quant à elle, est le premier jour du mois suivant le décès, sauf si la demande est faîte plus d’un an après le décès.

Le versement de la pension de réversion se fait chaque mois.

Pension de réversion avec le régime complémentaire

Montant de la pension de réversion

Le montant de la pension de réversion du régime complémentaire équivaut à 60 % des droits que percevait ou aurait perçu le défunt.

La retraite de réversion est soumise à des prélèvements sociaux.

Conditions

Pour pouvoir bénéficier de la pension de réversion du régime complémentaire, il faut respecter les conditions suivantes :

  • avoir au moins 55 ans;
  • avoir être marié avec la personne décédée
  • ne pas dépasser un certain montant de ressources.

En 2019, le plafond de ressources fixées est de 81 048 € par an. Les ressources prises en compte pour le calcul sont les même que pour le régime de base.

Contactez l’Agirc-Arrco pour obtenir des informations sur la pension de réversion des retraites complémentaires.

Comment faire une demande de pension de réversion à l’Assurance Retraite ?

Pour faire une demande de pension de réversion auprès de l’Assurance retraite, vous devez fournir plusieurs documents :

Attention, la pension de réversion n’est jamais attribuée de manière automatique. C’est au futur potentiel bénéficiaire d’en faire la demande.

Pour recevoir dans les plus brefs délais la copie intégrale de l’acte de naissance de la personne décédée comprenant les mentions marginales nécessaire à l’élaboration de votre demande de pension de réversion, complétez le formulaire administratif.

Les dossiers de demande de pension de réversion sont à envoyer par courrier à votre établissement le plus proche. Consultez la liste des adresses postales des agences CARSAT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *