Accueil » Aides » Handicap » Obtenir une retraite anticipée pour invalidité

Obtenir une retraite anticipée pour invalidité

Lorsque vous êtes en situation d’invalidité, vous pouvez sous certaines conditions prétendre à une retraite anticipée. Après certaines vérifications et démarches, votre caisse de retraite peut effectivement vous verser à l’avance vos droits. Découvrez la marche à suivre pour en bénéficier.

Qui peut prétendre à une retraite anticipée pour invalidité ?

Pour pouvoir prendre votre retraite avant l’heure, lorsque des soucis de santé vous empêchent de mener à terme votre carrière professionnelle, certaines conditions doivent être réunies. En effet, vous devez dans un premier temps être concerné par une incapacité permanente due à une maladie professionnelle ou à un accident du travail. Votre invalidité doit être estimée par un médecin agréé de l’Assurance maladie à au moins 10 %. Aussi, vous devez avoir cotisé au cours de votre vie active à la CPAM ou à la MSA.

Sous quelles conditions ce départ prématuré de la vie active est-il possible ?

L’incapacité liée à votre activité professionnelle est toutefois réglementée lorsque vous décidez de solliciter votre retraite anticipée. Les accidents du travail survenus au cours d’un trajet pour vous rendre sur votre lieu d’exercice, par exemple, ne peuvent être pris en compte par la CPAM. Car seuls les maladies et accidents professionnels ayant entraîné les mêmes lésions que celles pour lesquelles vous êtes actuellement indemnisés sont concernés. La liste des pathologies ouvrant droit à une retraite anticipée est fixée via un arrêté ministériel et est accessible sur cette page.

Combien d’années dois-je cotiser pour prétendre à la retraite anticipée pour invalidité ?

Pour que votre demande de départ en retraite anticipée soit prise en compte, vous devez également justifier de 17 années d’exercice au sein d’un secteur professionnel comportant des risques pour votre santé. Il peut s’agir là de contraintes physiques marquées, d’un emploi exercé en horaires de nuit, ou encore d’un environnement agressif de par une potentielle exposition à des produits nocifs, ou à des températures extrêmes.

À quel âge peut-on prétendre à une retraite anticipée ?

Dès lors que les personnes en situation d’invalidité justifient de 68 trimestres de cotisation retraite et qu’elles ont atteint l’âge légal de 60 ans, elles peuvent demander leur retraite anticipée. Si l’Assurance maladie constate une incapacité supérieure à 10 %, toutes les conditions sont réunies pour que leur requête soit acceptée.

Comment demander une retraite anticipée pour invalidité ?

Pour prendre à l’avance votre retraite lorsque vous réunissez tous les critères pour pouvoir profiter de cet avantage, vous devez retirer et compléter le formulaire adapté auprès de la CPAM d’où vous dépendez. Une fois ce document rempli et les justificatifs joints à votre requête, retournez l’intégralité de votre dossier à la Caisse de retraite à laquelle vous êtes affilié.

Vous obtiendrez des réponses dans les plus brefs délais et pourrez suivre le traitement de votre demande en ligne, depuis votre espace personnel.

Quels documents joindre à ma demande ?

Pour que votre demande de retraite anticipée soit prise en considération, veillez à ce qu’elle contienne l’intégralité des documents suivants :

  • la copie de votre carte d’identité ou de votre passeport ;
  • la copie de votre livret de famille ;
  • les documents délivrés par la CPAM au sujet de votre invalidité ;
  • la notification de votre taux d’incapacité permanente ;
  • celle qui reconnaît votre maladie professionnelle ;
  • vos derniers bulletins de salaire ;
  • vos indemnités journalières ;
  • ou encore vos relevés de paiement Pôle emploi.

Quel est le montant d’une retraite pour invalidité ?

Si votre retraite anticipée pour invalidité vous est accordée, vous bénéficierez automatiquement de votre retraite à taux plein. Aucun prélèvement spécifique n’aura lieu sur la rente que vous pourrez commencer à percevoir au plus vite.

Puis-je cumuler pension de retraite anticipée et pension d’invalidité ?

En revanche, si vous étiez auparavant indemnisé par une pension d’invalidité, celle-ci cessera automatiquement de vous être versée lorsque votre retraite pour incapacité vous sera enfin octroyée. En effet, ces deux dispositifs distincts ne peuvent en aucun cas être cumulés.

Deborah

Deborah

Passionnée de littérature depuis toujours, je mets ma plume à disposition de mes lecteurs afin de leur permettre d’être informés de leurs droits et de faciliter leurs démarches. Mon goût pour la rédaction et ma curiosité me poussent à aborder de nombreux sujets qui j’espère apporteront des réponses aux questions que se pose le plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire

LES DERNIERS ARTICLES