Le soutien aux retraités de la CNRACL

Accueil » Aides » Le soutien aux retraités de la CNRACL

Les retraités de la CNRACL peuvent profiter de bon nombre d’avantages. En cas de situation de précarité, ces derniers peuvent prétendre à des aides financières qui peuvent prendre en charge différents frais du quotidien. Pour s’acquitter à temps de leurs factures d’énergie, être accompagnés dans le paiement de leurs vacances ou de leurs frais de santé, les pensionnés peuvent compter sur le soutien aux retraités de la CNRACL. Découvrez les prestations proposées par l’organisme.

Qu’est-ce que le soutien aux retraités de la CNRACL ?

Pour aider ses pensionnés en difficulté à appréhender la vie quotidienne, la CNRACL déploie de multiples aides financières à travers son soutien aux retraités en situation de fragilité. Ce dispositif prévoit une large palette de prestations sociales spécifiques qui permettent aux seniors de s’acquitter de différentes factures grâce à un coup de pouce de l’organisme.

Les frais de santé, d’énergie, de vacances ou même de scolarité des enfants peuvent en partie être pris en charge par la Caisse de retraite dès lors que les conditions requises pour en profiter sont réunies et qu’une demande est réalisée par le demandeur.

Qui peut solliciter les aides de l’organisme ?

Pour pouvoir solliciter une, voire plusieurs des aides prévues par le soutien aux retraités de la CNRACL, il faut remplir plusieurs conditions en plus de pouvoir justifier de revenus inférieurs à certains plafonds :

  • il faut être affilié à la CNRACL, l’organisme doit vous verser une pension de retraite, de réversion ou encore de réversion orphelin ;
  • l’aide doit financer les besoins du retraité, de son conjoint ou de son enfant à charge ;
  • des justificatifs doivent être joints à la demande d’aide réalisée auprès de la CNRNACL.

Quelles sont les conditions de ressources exigées pour bénéficier du soutien aux retraités de la CNRACL ?

Comme vu plus haut, les aides de la CNRACL sont réservées aux retraités en situation de fragilité financière. C’est pourquoi certains plafonds de revenus sont indiqués, veillez à les comparer avec vos ressources avant de réaliser les démarches pour obtenir le soutien de l’organisme. Si vous êtes seul ou en couple, les plafonds varient et les aides sollicitées dépendent également de vos revenus.

Si vous vivez seul, voici le revenu fiscal de référence à ne pas dépasser pour être éligible au soutien de la CNRACL.

 RFR inférieur à 11 500 €RFR entre 11 501 € et 13 000 €RFR entre 13 001 € et 14 500 €RFR entre 14 501 € et 16 000 €
Prise en charge des frais de scolaritéouiouiouioui
Aide au paiement des factures d’énergieouiouiouioui
Aide à l’achat d’équipement ménagerouinonnonnon
Remboursement des frais de santéouinonnonnon
Prise en charge vacancesouinonnonnon

Si vous vivez à deux, ce sont les revenus perçus par vous et par votre conjoint que vous devez prendre en compte pour déterminer vos droits au soutien aux retraités de la CNRACL. Voici les plafonds à ne pas dépasser lorsque vous êtes en couple.

 RFR inférieur à 17 250 €RFR entre 17 251 € et 19 500 €RFR entre 19 501 € et 21 750 €RFR entre 21 751 € et 24 000 €
Prise en charge des frais de scolaritéouiouiouioui
Aide au paiement des factures d’énergieouiouiouioui
Aide à l’achat d’équipement ménagerouinonnonnon
Remboursement des frais de santéouinonnonnon
Prise en charge des vacancesouinonnonnon

Notez qu’en cas d’enfants à charge, 2 000 € peuvent être ajoutés à ces plafonds qui peuvent également être revus à la hausse lorsqu’un membre du couple séjourne dans un établissement spécialisé (EHPAD ou maison de retraite)

Quels frais peuvent être pris en charge par le soutien aux retraités de la CNRACL ?

Plusieurs prestations sociales incluses dans le soutien aux retraités en situation de fragilité de la CNRACL peuvent protéger le budget des seniors les plus modestes.

Aide au paiement des factures d’énergie

Une fois par an, les seniors éligibles à la prise en charge de leurs frais d’énergie peuvent solliciter cette aide. Après une demande, les frais d’électricité, de gaz ou encore de fioul peuvent être partiellement pris en charge par la CNRACL à hauteur de 1 000 €. Pour calculer les droits de chaque retraité, l’organisme se base sur le montant des factures présentées et sur ses ressources annuelles.

Prise en charge des frais de santé

Avec l’âge, les complémentaires santé coûtent de plus en plus cher. Elles sont pourtant nécessaires pour rembourser les soins médicaux, d’éventuelles hospitalisations ainsi que les consultations chez des spécialistes. Chaque année, une part de vos cotisations annuelles peut être remboursée par la CNRACL à hauteur de 1 000 €. Sollicitez cette aide pour réduire vos dépenses et maîtriser votre budget.

Aide à l’achat d’équipement ménager 

Afin que les seniors puissent s’équiper convenablement malgré un budget limité, une aide à l’achat d’équipement ménager peut être sollicitée auprès de la CNRACL une année sur deux. Les produits suivants peuvent en partie être financés par une aide financière de 500 € :

  • un lave-linge, des plaques de cuisson, une cuisinière, un four, une hotte ;
  • un micro-ondes, un réfrigérateur, un congélateur ;
  • un nouveau matelas, un sommier, un canapé, un fauteuil adapté aux seniors ;
  • une télévision, un lecteur DVD ;
  • un ordinateur, une tablette, une imprimante ;
  • un climatiseur ou un chauffage d’appoint.

Notez qu’au maximum, l’aide peut prendre en charge jusqu’à 90 % des dépenses engendrées pour vous meubler.

Prise en charge des réservations de vacances

Pour aider les seniors à partir en vacances malgré un budget restreint, la CNRACL déploie une aide valable également sur les enfants qui sont à la charge des retraités. Elle permet une prise en charge des frais de séjour et du mode de transport pouvant atteindre 400 € pour les personnes seules et 600 € pour un couple. Aussi, des chèques-vacances financés à hauteur de 30 % par le demandeur sont prévus pour pouvoir participer à des activités et loisirs une fois arrivés sur le lieu des vacances.

Aide au paiement de frais de scolarité

Enfin, les pensionnés ayant à charge des enfants qui poursuivent leur scolarité peuvent aussi prétendre à une prise en charge des frais liés à leurs études. Chaque année, ces derniers peuvent solliciter l’organisme pour recevoir une aide allant de 200 à 500 € en fonction du niveau d’étude de l’enfant. Pour payer fournitures et frais d’établissement scolaire, cette prestation supplémentaire peut atteindre jusqu’à 2 000 € lorsque plusieurs étudiants sont à la charge du demandeur.

Comment demander le soutien aux retraités de la CNRACL ?

Désormais, quelle que soit l’aide du soutien aux retraités en situation de fragilité que vous sollicitez, les démarches peuvent être réalisées en ligne, depuis votre espace personnel. Une fois cette formalité effectuée, vous pouvez en prime suivre le suivi de votre requête et être informé en temps réel du versement du financement de la CNRACL.

Quels documents joindre à la demande ?

En fonction de l’aide demandée, plusieurs documents devront être numérisés puis transférés sur le site internet de la CNRACL :

  • votre avis d’imposition ;
  • la copie de vos factures d’énergie ;
  • la copie de vos cotisations à la complémentaire santé ;
  • la copie de vos factures de transport ou d’hébergement pour vos vacances ;
  • le certificat de scolarité de vos enfants ;
  • les factures du mobilier que vous avez acheté.

Comment est versé le soutien aux retraités de la CNRACL ?

L’aide est versée en une seule fois, directement sur le compte en banque du demandeur. Notez que la personne indemnisée par une pension de retraite ou de réversion de la CNRACL sera celle qui percevra le soutien aux retraités en situation de fragilité, même si l’aide est sollicitée pour l’un de ses enfants à charge ou pour son conjoint.

Sous quel délai demander de l’aide à la CNRACL ?

Pour qu’un coup de pouce financier vous soit versé par la CNRACL, vous devez impérativement faire la demande au cours de l’année qui suit vos dépenses. Une fois ce délai passé, vous ne pourrez prétendre à la prise en charge de vos frais d’énergie, de santé, de scolarité, ni même de vacances.

Le soutien aux retraités de la CNRACL est-il imposable ?

Non, l’aide de 500, 1000 ou 2 000 € versée sur votre compte en banque n’est aucunement soumise à imposition. En prime, elle n’est pas prise en compte par les organismes sociaux susceptibles de vous indemniser. Lorsque vous décédez, vos héritiers ne sont également pas soumis à un quelconque remboursement sur succession.

Vous êtes perdu dans les démarches de votre demande de pension de réversion ? Nos experts sont là pour vous aider !

SUJETS SIMILAIRES