L’ASPA et la retraite complémentaire sont-elles cumulables ?

Certains seniors dont les revenus sont faibles peuvent prétendre chaque mois au versement d’une allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA). Si cette aide offre aux retraités les plus modestes un pouvoir d’achat plus conséquent, elle peut être cumulée sous certaines conditions à d’autres revenus, notamment la retraite complémentaire. Découvrez les règles. 

Qu’est-ce que l’Aspa ?

En France, de nombreuses personnes à la retraite vivent sous le seuil de pauvreté. Pour permettre aux seniors concernés de continuer à bénéficier d’un pouvoir d’achat convenable, le gouvernement a déployé l’Aspa, prévu pour compléter les faibles ressources des personnes âgées de plus de 65 ans.  

Qui peut bénéficier du minimum vieillesse ?

Pour percevoir cette aide, certains critères doivent être respectés :

  • vous devez avoir plus de 65 ans ;
  • vivre sur le territoire français au moins 6 mois par an ;
  • justifier de revenus inférieurs à un certain plafond.  

Quels sont les plafonds à ne pas dépasser ?

Pour être éligible au versement de l’allocation de solidarité aux personnes âgées, vous ne devez pas déclarer de revenus mensuels supérieurs à 916,78 € lorsque vous êtes seul et à 1 423,31 € lorsque vous vivez en couple.

Si l’Aspa peut être versée en complément des ressources issues d’une activité professionnelle, elle ne peut l’être lorsque votre salaire dépasse les montants cités ci-dessus.  

aspa

Puis-je cumuler Aspa et retraite complémentaire ?

Oui, si vous percevez de faibles revenus de la part des différentes caisses de retraite auxquelles vous avez été affilié lors de votre carrière professionnelle, vous pouvez tout à fait prétendre au versement de l’ancien minimum vieillesse, au cumul de vos droits. Si vos ressources ne dépassent pas les plafonds mentionnés plus haut, faites votre demande pour percevoir chaque mois l’Aspa. 

Comment sera calculé le montant de mon aide ?

En fonction des revenus mensuels que vous déclarez chaque mois, le montant de l’Aspa peut varier. Cette aide de l’État vient en effet compléter vos ressources jusqu’à ce que vos revenus atteignent 916,78 par mois pour une personne seule et 1 423,31 lorsque vous êtes en couple. En clair, si vous justifiez d’une petite retraite, cette aide intervient en complément pour vous permettre de pallier vos besoins. 

Avec quelles autres aides sociales puis-je cumuler l’Aspa ?

Cette aide sociale réservée aux personnes âgées peut, sous certaines conditions, être cumulée à d’autres prestations. La seule obligation reste de déclarer chaque aide qui vous est versée et de ne pas franchir les plafonds imposés lorsque vous complétez votre Aspa avec les allocations suivantes :

  • le RSA ;
  • l’AAH ;
  • la pension d’invalidité.

Comment percevoir l’Aspa ?

Pour percevoir chaque mois l’allocation de solidarité aux personnes âgées, vous devez en faire la demande à la caisse de retraite à laquelle vous êtes affilié. 

Si vous n’avez jamais mené de carrière professionnelle, c’est vers le centre communal d’action sociale (CCAS) de votre ville que vous devez vous tourner pour solliciter de l’aide.
Avant d’entamer toute démarche, pensez à régulariser votre situation fiscale en déclarant vos revenus, car un avis d’imposition à jour sera nécessaire pour calculer vos droits. 

Deborah

Deborah

Passionnée de littérature depuis toujours, je mets ma plume à disposition de mes lecteurs afin de leur permettre d’être informés de leurs droits et de faciliter leurs démarches. Mon goût pour la rédaction et ma curiosité me poussent à aborder de nombreux sujets qui j’espère apporteront des réponses aux questions que se pose le plus grand nombre.

Sommaire

LES DERNIERS ARTICLES