Accueil » Actualités » Pension de réversion et réforme des retraites : ce qu’il faut savoir

Pension de réversion et réforme des retraites : ce qu’il faut savoir

À l’heure où le sujet de la nouvelle réforme des retraites est sur toutes les lèvres, les bénéficiaires de la pension de réversion se posent encore des questions. Très peu abordée par la Première ministre, cette rente qui indemnise les veufs et les veuves de retraités décédés va pourtant subir d’ici 2025 quelques modifications, notamment en termes de conditions d’attribution. Voici ce qu’il faut savoir.

Quelles sont les mesures de la nouvelle réforme des retraites ?

Dernièrement, la Première ministre Élisabeth Borne a dévoilé les contours de la nouvelle réforme des retraites. Ce projet de loi visant à proposer un plan d’action concret au sujet des retraites n’est visiblement pas au goût des syndicats qui ont appelé à la grève ce jeudi 19 janvier 2023. En effet, les travailleurs comme les pensionnés attendaient davantage de ces mesures qui seront dès le 23 janvier présentées au Conseil des ministres.

Un départ en retraite reporté à 64 ans

D’ici quelques années, si le projet de loi est adopté, les travailleurs devront exercer jusqu’à l’âge de 64 ans pour pouvoir percevoir une retraite à taux plein. Ce report de l’âge légal concerne la majorité des salariés, mais n’assure pas une pension. Car la durée des cotisations est aussi remise en question par le gouvernement.

Des cotisations plus longues

Pour pouvoir être indemnisés, les futurs retraités vont devoir justifier de 43 années d’exercice. En effet, suite aux calculs réalisés par le gouvernement, 172 trimestres seront nécessaires pour pouvoir entamer des démarches afin de toucher une pension sans décote. Si ces cotisations minimales ne sont pas atteintes à 64 ans, les travailleurs devront conserver leur poste jusqu’à 67 ans, où ils pourront alors solliciter une retraite pleine sans subir de perte de revenus.

Des travailleurs dispensés

Lors de son élocution, Élisabeth Borne a toutefois mentionné certaines classes de travailleurs, qui pourront bénéficier d’une dispense de certaines mesures. Les carrières longues, les salariés reconnus handicapés ainsi que ceux étant en invalidité pourront profiter d’une retraite pleine plus tôt. Ceux ayant exercé un métier difficile, risqué ou particulièrement fatigant pourront aussi prétendre à une pension complète avant l’heure.

Quel sera l’impact de la réforme sur la pension de réversion ?

La question de la pension de réversion a à plusieurs reprises été éludée ou remise à plus tard pour le gouvernement. Or, cela ne signifie pas pour autant que des modifications ne sont pas prévues au sein de la réforme des retraites. En effet, l’État compte bien éclaircir certains points, notamment concernant les différences actuelles entre les régimes.

Car chaque caisse de retraite est actuellement libre de fixer ses propres montants et ses propres conditions d’attribution de la pension de réversion. Pour éviter des injustices, l’État souhaite harmoniser les règles afin que chaque personne veuve puisse profiter des mêmes droits.

La pension de réversion risque-t-elle de disparaître ?

Bon nombre de retraités perçoivent cette rente après le décès de leur conjoint et survivent grâce à elle. Loin de l’idée de vouloir supprimer cette pension, l’État envisage plutôt de la transformer en un système universel ouvert à tous, sans conditions de ressources. En revanche, les personnes divorcées devront justifier de revenus particulièrement faibles pour prétendre au versement d’une pension de réversion. En durcissant les règles en matière de divorce, de nombreux bénéficiaires pourraient voir leur éligibilité être compromise. Notez que les personnes divorcées déjà indemnisées ne seront pas concernées par une interruption de leurs droits et que seuls les nouveaux bénéficiaires seront concernés.

Le montant de ma pension de réversion va-t-il baisser suite à la nouvelle réforme des retraites ?

Non, selon les plans de la nouvelle réforme des retraites, le montant de la pension de réversion devrait même être revu à la hausse. En effet, pour éviter aux demandeurs d’être trop impactés financièrement par la perte de leur époux, 70 % des revenus perçus avant le décès leur seront assurés. Cette décision est prise pour mettre un terme à la précarité soudaine que rencontrent nos seniors lorsqu’ils se retrouvent seuls pour s’acquitter de factures auparavant assumées à deux.

Quand est-ce que la nouvelle réforme des retraites sera effective ?

Si le Parlement adopte les mesures de la nouvelle réforme des retraites, celle-ci prendra effet dès le 1er septembre 2023. La pension de réversion universelle, le report de l’âge légal pour prendre sa retraite et l’augmentation de la durée des cotisations pourraient alors être définitivement inscrits dans la loi qui concerne l’intégralité des salariés et retraités français.

Deborah

Deborah

Passionnée de littérature depuis toujours, je mets ma plume à disposition de mes lecteurs afin de leur permettre d’être informés de leurs droits et de faciliter leurs démarches. Mon goût pour la rédaction et ma curiosité me poussent à aborder de nombreux sujets qui j’espère apporteront des réponses aux questions que se pose le plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire

LES DERNIERS ARTICLES