cérémonie funéraire

Cérémonies funéraires : suppression des restrictions

Une limite de 20 personnes maximum pour une cérémonie funéraire était en place depuis plusieurs semaines. Cette restriction n’est aujourd’hui plus d’actualité.

renseignements téléphonique 118 612

Limitation du nombre de participants des cérémonies funéraires

L’impossibilité de pouvoir assister à l’inhumation de l’un de ses proches en compagnie de sa famille était sans doute une des épreuves les plus difficiles et des plus pénibles à accepter lors de la période de confinement que notre pays a traversé.

Depuis le 1er juin, cette restriction est levée, et un retour à la normale peut être mis en place.

Levée de l’interdiction

La parution du décret n°2020-663 du 31 mai 2020 lève donc l’interdiction précédente et autorise un nombre de participants plus important aux cérémonies funéraires. Désormais, tous les proches de la personne décédée peuvent assister à l’enterrement.

Ce décret autorise donc un nombre de personnes non limité dans certains lieux :

  • dans les établissements de culte ;
  • dans les crématoriums et les funérariums ;
  • dans le cadre des cérémonies funéraires organisées hors des établissements recevant du public..

Cette levée d’interdiction est acquise et sera mise en place dès lors que seront réunies l’ensemble des conditions permettant la mise en œuvre des mesures d’hygiène et de distanciation sociale. Cela inclue la distanciation physique d’1 mètre minimum entre chaque personne, ainsi qu’un éventuel port du masque.

Les crématoriums ainsi que les chambres funéraires peuvent toutefois limiter le nombre de personnes présentes à l’intérieur de ces établissements pour pouvoir respecter ces mesures sanitaires. Ceci sera étudié et mis en place selon la configuration des lieux. Chaque établissement peut donc fixer ses propres règles.

En cas de décès d’un membre de votre famille, nous vous conseillons de contacter l’établissement réalisant la cérémonie funéraire pour connaître les règles sanitaires appliquées. De plus, nous vous invitons à contacter l’organisme de retraite du défunt pour les informer du décès. Vous devrez leur finir un acte de décès.

Pensez à faire une demande de pension de réversion rapidement pour obtenir le premier versement dans les mois suivants le décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.