LOGO CNAVPL

Caisses de retraite pour les professions libérales

Pour chaque catégorie de professions libérales, il existe un organisme de retraite de base ainsi qu’un organisme de retraite complémentaire. Vous trouverez ci-dessous la liste des sections professionnelles de la CNAVPL : CPRN, Cavom, CAVP,… elles sont toutes recensées pour vous accompagner dans vos démarches administratives.

renseignement téléphonique 118 808

Sections professionnelles de la CNAVPL

La CNAVPL est la Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales. Crée en 1948, elle comprend 1 caisse nationale et 10 caisses de retraite complémentaire, appelées sections professionnelles :

  • CPRN : Notaires
  • Cavom : Officiers ministériels
  • CARMF : Médecins
  • CARCDSF : Chirurgiens-dentistes et sages-femmes
  • CAVP : Pharmaciens
  • Carpimko : Auxiliaires médicaux
  • CARPV : Vétérinaires
  • Cavamac : Agents généraux d’assurance et mandataires non salariés
  • Cavec : Experts-comptables et commissaires aux comptes
  • Cipav : Professions libérales diverses

Cliquez directement sur le nom de l’organisme de retraite complémentaire ci-dessus pour accéder à leurs coordonnées.

Vous accèderez directement à la fiche de la caisse de retraite. Vous obtiendrez toutes leurs coordonnées pour les contacter facilement et nos conseils pour faire votre demande de pension de réversion.

Cas particulier : CNBF

Logo CNBF - Caisse nationale des barreaux français - La retraite des avocats

La Caisse de retraite nationale des Barreaux Français est la CNBF. On l’appelle aussi la Caisse nationale des barreaux français. De fait, comme évoqué dans son nom et son logo, elle est dédiée aux avocats. D’ailleurs, la CNBF est indépendant de la CNAVPL.

Vous ne trouvez pas votre organisme de retraite dans la liste ci-dessus ? Dans ce cas, nous vous conseillons de vous rendre sur notre annuaire complet des organismes de retraite. En somme, pour chaque caisse de retraite, vous trouverez toutes les informations à savoir pour la pension de réversion et ses coordonnées en cas de besoin.

Pour rappel, il est nécessaire de joindre la copie intégrale de l’acte de naissance de la personne décédée dans chaque dossier de demande de pension de réversion. Celle-ci doit dater de moins de 3 mois et doit mentionner la date du décès ainsi que la date du mariage avec le futur bénéficiaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.