5 conditions à respecter pour toucher une pension de réversion

En cas de décès de votre conjoint, vous pouvez sous certaines conditions recevoir une pension de réversion. On vous donne les 5 conditions que vous devez obligatoirement respecter pour pouvoir faire la demande.

Condition n°1 : avoir été mariée avec la personne concernée

Lorsque votre conjoint(e) décède, vous pouvez prétendre à une partie de sa retraite (de base et complémentaire. C’est ce qu’on appelle une pension de réversion.

La 1ère condition pour pouvoir faire une demande de pension est le mariage.

Vous devez en effet obligatoirement être ou avoir été marié pour demander cette retraite. Si vous aviez signé un PACS ou si vous viviez en concubinage, vous n’avez pas le droit à la pension de réversion.

La pension de réversion est seulement réservée aux époux et ex-époux. En cas de mariages successifs, conjoint survivant et ex-conjoint(s) divorcé(s) se partagent la pension de réversion, proportionnellement à la durée de chaque mariage.

A savoir : si le veuf ou la veuve décide de se remarier, il continuera tout de même à percevoir la pension de réversion. Il faut tout de même savoir que dans la grande majorité des cas, la pension de réversion issue des régimes complémentaire sera arrêtée.

Condition n°2 : Avoir + de 55 ans

L’époux survivant doit avoir 55 ans ou plus pour pouvoir prétendre à la pension de réversion (sauf exceptions).

A savoir : l’âge du défunt ne peut pas être un motif de refus.

Condition n°3 : Ne pas dépasser un certain montant de ressources

Si l’organisme de retraite constate que vous dépasser un certain plafond de ressources, votre demande de pension de réversion risque fort d’être refusée.

Pour information, les plafonds trimestriels en 2018 étaient :

  • 5 137.60 € pour une personne seule
  • 8 220.16 € pour un couple

A savoir : le versement de la pension de réversion concernant la retraite complémentaire n’est pas soumis à condition de revenus.

Condition n°4 : Fournir un acte de naissance

Pour prétendre à la pension de réversion de votre conjoint(e) décédé, vous devez envoyer à l’organisme un dossier complet.

Vous devez obligatoirement fournir un acte de naissance de la personne décédée avec les mentions marginales.

Commandez très facilement votre acte de naissance en complétant le formulaire de demande d’acte de naissance.

Condition n°5 : Demander la pension de réversion au bon organisme

Il est primordial de ne pas se tromper d’organisme pour effectuer votre demande de pension de réversion. Si c’est le cas, vous allez perdre beaucoup de temps et, en plus, vous serez obligés de refaire un dossier pour le bon organisme.

Vous devez adresser à la caisse de retraite de la personne décédée la demande de retraite de réversion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *